Entrez à Ilvermorny et venez étudier dans la célèbre école de sorcellerie, travailler au COMEUDA ou même boire un verre à Cockaigne, petit village entièrement sorcier situé au pied d'Ilvermorny !
 
Derniers sujets

Partagez | 
 

 The past is haunting me... ft. Ryan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar



Messages : 108



The past is haunting me.

Le passé me rattrape comme la foudre, le tonnerre de mémoire me tourmente et me détruit, la pluie reflète les larmes de mes souvenirs..


En ce moment, il fait très froid, du moins c'est l'impression que j'ai, surtout quand je me balade en dehors du château alors que nous devons porter des jupes... Par nous, je veux bien parler des filles. Non pas que je suis contre, il n'y a rien de moins élégant qu'une fille en pantalon grossier d'homme, mais lorsque qu'il pleut, on peut dire que ça a certains désavantage. Du coup je me dirige vers le hall d'entrée, resserrant ma robe de sorcière bleue roi et canneberge, que d'ailleurs je trouve aussi élégante que le nœud doré qui la ferme, et tente du mieux que je peux de garder mes cheveux au sec grâce au sortilège du parapluie que j'ai appris il y a déjà un bon bout de temps. C'est un sortilège plus qu'efficace pour se protéger de la pluie ou de la neige, à quoi bon avoir un parapluie si la baguette magique suffit d'en créer un, presque invisible, mais tout aussi protecteur. Je ne supporterai pas une minute de me tremper, surtout mes cheveux, parce que mine de rien la cape ne protège pas tout et si c'est pour rentrer les cheveux trempés dans la salle commune et devoir affronter les moqueries de mon cher fiancé, non merci. Je préférerais manquer un cours pour qu'on me chope en train de boire dans un bar que de donner à Austen un spectacle auquel il n'hésitera pas à donner des commentaires plus énervants encore que la pluie. J'ai beau avoir l'habitude de ce genre de conversations avec lui – de toute manière j'ai pas l'impression qu'on ait souvent des conversations sérieuses – je préfère quand même éviter une situation embarrassante de plus, alors merci les livres pour m'avoir appris comment créer un dôme de protection contre le mauvais temps rien qu'avec ma fine baguette magique.

Quelle idée stupide aussi que j'ai eue de passer dehors pour mieux voir les montagnes, c'est vraiment la chose la plus imbécile que j'ai pu faire, juste pour avoir plus de détail pour mon dessin... Comme si je ne voyais pas assez de la fenêtre. Parfois il m'arrive de faire vraiment des choses insensée, en plus ça m'a prit du temps, moi qui voulait profiter de mon temps libre pour passer à la salle commune des Puck et dessiner un petit peu. J'ai eu une journée chargée et j'avais envie de me vider la tête, sans trop évidemment, mais j'ai tellement travaillé hier que je n'ai quasiment plus rien à faire comme devoirs, alors je peux bien me permettre un petit temps mort, comme récompense en quelque sorte, même si la meilleure récompense reste la reconnaissance et les félicitations d'être la meilleure de la classe. Je pense que je peux dire qu'en matière de sortilège, je suis vraiment la meilleure, après tout, c'est dans mes veines. Je pense pas qu'un sorcier né de parents non magiques ne soient des étoiles... Quand on a des parents aussi limités ça me paraît peu probable ! Moi au contraire, dans ma lignée de sang-pur et noble, je pense que c'est tout naturel et spontané que je possède un don pour les sortilèges, en tout cas, ça peut se voir, rien que là, j'ai réussi à passer une bonne quinzaine de minutes sous la pluie sans qu'une seule goutte d'eau n’atterrisse sur mes longs cheveux noirs.

Une fois que je me suis glissée par la grande porte pour arriver dans le hall d'entrée, j'ouvre ma cape  et y range ma baguette tout en passant une mèche de cheveux derrière mes oreilles. Je vérifie que je suis sèche, bien que je ne doute pas en mes compétences de sorcière, on ne sait jamais. Mais comme je le savais, je suis aussi sèche que s'il faisait soleil dehors. Alors, un mince sourire au coin de mes lèvre, je m'engage dans un couloir pour rejoindre ma salle commune et m'asseoir à ma table préférée, qui montre sur les montagnes. Mais alors que je tourne dans un couloir et que je frôle un garçon que je n'ai jamais vu, une voix masculine retentit non loin de moi.

« A plus Ryan ! »

Mon corps se raidit, mon cœur rate un battement et mes poumons se compressent. Je sens mes mains devenir moite et je cligne des yeux sans pouvoir me contrôler.Es-ce que j'ai bien entendu ? Est-ce que le garçon qui a déjà disparu a vraiment prononcé ce prénom ? Je sens les palpitations monter, ma respiration se fait plus lourde alors que je me tourne vers pour revoir le garçon que je venais de frôler, alors qu'il a un léger sourire sur les lèvres, venant de faire un salut à son ami. Un frisson me parcourt le dos, ce n'est qu'un prénom, il existe des multiples Ryan dans le monde, ça ne veut rien dire... Rien. Mais lorsque le visage du garçon se pose sur moi, j'ai l'impression que je vais m'évanouir, je crois même que je tremble... Je voudrais parler, lui demander s'il s'appelle vraiment Ryan, mais je ne peux pas parler. De toute manière ça ne peut pas être le Ryan de mon enfance... Il... Il n'était pas un sorcier. Je prends une grande inspiration alors que des flashs du passé me reviennent. Tu es un monstre ! J'entends au fond de mon esprit. Je secoue légèrement ma tête, pourquoi ce garçon s'appelle Ryan, ce prénom me fait frissonner d'effroi, et soudain, j'ai envie de frapper celui qui commence à continuer son chemin, je veux le frapper juste à cause de son prénom....

« Ry... Ryan ? Tu t'appelle Ryan ? » demandais-je sévèrement, mais ma voix craque à la fin, ce qui laisse transparaître ma peur. Je n'ai jamais été faible, ma voix ne craque jamais, ce n'est pas normal, pas du tout.

Son regard atterrit dans le miens et je sens mes genoux faiblir, les yeux, je reconnais ses yeux... Non, ce n'est que mon imagination. Puis il sourit, et mon cœur rate de nouveau un battement, j'ai l'impression de voir mes cauchemars en face de moi, ce sourire est mon cauchemars. « Ryan ? »

black pumpkin


_________________


ME, MYSELF AND I

I don't need a hand to hold, even when the night is cold 'cause I got that fire in my soul.© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité




    Quand on est un sorcier le mauvais temps n’est absolument pas une contrainte. Il y a une multitude de sortilège qu’on peut apprendre contre ça. Mais surtout ils n’avaient peur de rien. Là ou des Non majs se stoppèrent devant la pluie pour commencer un entraînement de foot, les sorciers eux se jettent dans la mêlé sans réfléchir un seul instant. Il fallait vraiment qu’il fasse un temps vraiment horrible pour annuler un match ou un entraînement de Quodpot. J’avais eu du mal à comprendre pourquoi étant plus jeune. Mais avec les années je compris que tout simplement nous n’avions pas la même constitution que les non majs. Nous sommes plus résistant en somme. Là ou une morsure de Murlap peut juste nous rendre nauséeux pendant quelques minutes cela peut durée une journée pour un non maj et ajoutant ainsi une certaine hilarité. Donc une chute de balai volant n’est pas aussi dangereuse que si c’était un non maj. Bien sûr avec modération, nous ne sommes pas immortel, enfin je crois.

    Tout ça pour dire que je sortais tout juste d’une session d’entraînement assez intense. Les vacances de Noel avaient un peu ramolli certains et il fallait donc mettre les bouchées double afin d’éliminer un peu ce qu’on avait trop stocker pendant les repas de fin d’année. En bref je sortais tout juste de l’entraînement les joues encore rougies sous les efforts. Qu’elle honte d’être blond, avec une peau aussi sensible ainsi que les yeux qui ont un peu trop de mal au soleil. Enfin la totale quoi ! Même si la douche faisait du bien j’avais pour habitude de la prendre bouillante alors j’aurais encore le visage un peu rouge pendant quelques minutes. Sortant ainsi des vestiaires j'accompagnais un de mes plus vieux amis à son cours, car moi j’avais la chance de ne pas en avoir. Me tournant et marchant doucement en arrière pour lui répondre à son au revoir j’ajoutais même. - On se revoit dans le dortoir ! - Effleurant au passage une jeune fille qui portait l’uniforme de la même maison que moi je prit d’un certain léger sursaut. - Oh excusez moi ! - Faisant alors attention au chemin que je prenais je ne m’étais pas vraiment arrêter sur cette personne, après tout c’était une élève de plus à Ilvermorny, on était si nombreux…

    Mais soudain le ton de sa voix me stoppait immédiatement dans ma course. Qu’avait elle contre les Ryan ? Un souci sans doute ? Je n’étais pas du genre à me laisser faire mais je n’étais pas un animal non plus. Je me tournais avec un sourire afin de garder une certaine bonne atmosphère sur le moment. Et peut être qu’une petite blague arrangerait les choses ? - Oui c’est bien moi, maintenant tu connais le prénom de l’homme de ta vie ! - Croisant par la suite son regard je restais comme bloqué sur le moment. Comme un ‘’what the ?!’’. Plissant doucement le regard comme si j’essayais de mieux voir ce que j’avais en face de moi. Elle portait pas vraiment un regard des plus bénéfiques sur moi alors je me sentais un peu idiot avec ma blague sur le moment. Mimant du bout des lèvres, comme si je retenais ma voix de s’exprimer, le mot ‘’Pearl’’. Ce nom était à jamais graver dans mon esprit. La jeune fille que j’avais traité de monstre car elle était une sorcière et au final, coup du sort, je l’étais moi aussi sans le savoir. Je me sentais vraiment idiot face à tout ça. Je me doutais que tôt ou tard je la croiserais ici à Ilvermorny. Sans doute essayer de faire comme s’il ne s'était rien passé aiderait ? Qu’en sais je… Let’s Try comme dirait un ami à moi vivant en Angleterre. - Pearl…? Wow tu a bien grandi ! Qu’est ce que tu deviens ?! - Oui c’est ça Ryan, essaye de noyer le poisson. Non mais quel idiot je fais parfois…
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 108



The past is haunting me.

Le passé me rattrape comme la foudre, le tonnerre de mémoire me tourmente et me détruit, la pluie reflète les larmes de mes souvenirs..


Je n'arrive pas à le croire. Cela ne peut pas être vrai, je me trompe, des Ryan blond avec un sourire comme ça, il en existe pleins, après tout,c'était tellement loin d'ici que j'avais rencontré Ryan... Je secoue la tête, comme pour me convaincre, fuyant légèrement le regard du garçon. J'aime pas son regard, il lui ressemble bien trop. Diable, pourquoi il lui ressemble tant, pourquoi il a le même prénom ? Je ne comprend pas ce qu'il se passe, je ne fuis jamais le regard des gens, je ne baisse pas le regard, ni la tête, je garde toujours la tête haute ! Alors bon sang pourquoi je ne le fais pas maintenant ? Je prend donc une grand inspiration avant de replonger mon regard dans les siens. Et lui me sort une réplique comme quoi je connais le prénom de l'homme de ma vie. Mon sang se chauffe et je serre inconsciemment les poings, en plus il est fier de lui. Mais cette fois ci je ne baisse pas le regard. C'est seulement lorsque son regard se plisse et que ses lèvres bougent silencieusement, que mon cœur se remet à battre bien trop vite pour mon habitude. Je perd tout mes moyens, je déteste ça, il faut que je me reprenne. Son regard s'éclaircit, je peux lire dans ses yeux, il me connaît. Ce n'est pas possible, comment pourrait-il être Ryan ? Tu es un monstre ! Les souvenirs m'envahissent, tout ce que j'avais enfoui si profondément dans mon esprit, je voulais oublier tout ça, c'est du passé, je croyais pouvoir le fuir, le laisser là où il était... Pourtant il m'a rattrapé, le passé refait toujours surface comme on dit...

Ryan reprend la parole, et lorsqu'il prononce mon prénom, la vérité me frappe brutalement. Il ne connaîtrai pas mon prénom si ce n'était pas lui... Mais comment ? Qu'est-ce que ça veut dire ? Me genoux tremblent de nouveau et mes poumons sont totalement contractés. C'est un cauchemars, comme pleins d'autres que j'ai fais... Je le vois souvent, le petit blond de 8 ans, en train de me percer d'un regard effrayé, criant que je suis un monstrueuse... Mais pourquoi c'est pas le même garçon là ? Dans mes cauchemars il n'a que huit ans... En face de moi j'ai un garçon bien plus âgé. J'ai chaud, j'ai vraiment trop chaud tout à coup, je ne veux pas croire que tout ça est bien réel. Mais alors que j'allais ouvrir la bouche, je sens des larmes monter. Non, clairement, je ne m'abaissera pas à ce niveau. Personne ne peut me voir pleurer comme ça dans un couloir. Alors soudain, j'inspire à nouveau un grand coup, et un nouveau sentiment me retourne l'estomac. En une inspiration, je sens une haine immense m'envahir. Pourquoi je devrais être faible ? Pourquoi c'est moi qui devrait souffrir à ce point ? Après tout, il était un enfant, stupide, aveugle, c'est lui le fautif de... De tout ! Mon regard se transforme alors et je sens mes membres trembler... Mais pas de peur.

« Qu'est-ce que je.. Deviens ? Dis-je lentement pour comprendre les paroles qu'il vient de prononcer. Tu.. Je..  Ryan ! RYAN ? Tu fais quoi ici au juste ? D'où tu sort comme ça ? De nulle part ? On peut m'expliquer ce bordel ? » Criais-je sans pouvoir me contrôler.

Je risque d'attirer, l'attention, il faut absolument que je baisse le ton, mais toute la fureur qui brûle dans mes entrailles me rend folle. Moi qui dis toujours que ne pas perdre son sang froid est primordial, de toujours faire attention à son image, de ne jamais montrer sa faiblesse. Voilà qu'un garçon arrive et détruit tout ce que j'ai construit en tant d'année. Il n'est pas censé être là ! Je ne veux pas le voir ! Il a fait de mes nuits un enfer ! Il m'a anéantie quand j'étais petite ! Il m'a.. Il...

« Je ne veux pas de toi dans ma vie. T'as pas le droit d'être ici ! Tu ne mérites pas de... de... » Vivre pensais-je cruellement. Comment suis-je censé garder mon calme ? La seule envie que j'ai, c'est qu'il disparaisse à jamais de ma vie, je veux oublier tout ça. J'aimerai qu'il souffre autant que j'ai souffert après notre rencontre ! La seule chose qu'il arrive à dire c'est, qu'est-ce que je deviens ? Il n'est même pas censé connaître la magie ! Pourquoi il m'aurait... Je tremble à nouveau, je n'arrive pas à comprendre ce qui se passe en moi. En l'instant d'une minute, je suis chamboulée, tout ça n'est qu'un cauchemars, tout ça n'est qu'un cauchemars. Je ferme les yeux, et essaie de m'imprégner de ces paroles. Tout ça n'est qu'un cauchemars.


black pumpkin


_________________


ME, MYSELF AND I

I don't need a hand to hold, even when the night is cold 'cause I got that fire in my soul.© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
 
The past is haunting me... ft. Ryan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why is the past still haunting me ? Why have you done this to me? Pv Elijah
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Bryan Ryan
» [Scénario] Il faut sauver le soldat Ryan
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ilvermorny ::  :: Le château :: Le bâtiment principal :: Couloirs capricieux-