Entrez à Ilvermorny et venez étudier dans la célèbre école de sorcellerie, travailler au COMEUDA ou même boire un verre à Cockaigne, petit village entièrement sorcier situé au pied d'Ilvermorny !
 
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Eleanor Goldsmith - God save the Queen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar



Messages : 171
Multi-comptes : Adriel


Eleanor Goldsmith
Rule Britannia, Rule
Nom : Goldsmith - Ce n'est pas un nom très connu dans le monde des sorciers, qu'ils soient américains ou britanniques, car son père était un moldu.Baguette : Noisetier & Ventricule de coeur de dragon, 35 cm ; nette, précise, assez solide et quelque peu inflexible, comme sa propriétaire.

Prénoms : Eleanor, Doraleen - Si Doraleen lui vient de sa grand-mère paternelle, Eleanor a été choisi parce que ses parents trouvaient ce prénom joli, sans autre raison particulière.

Sortilège favori :Allevo est très pratique parce qu'il lui permet de porter beaucoup de livres sans s'abîmer le dos mais elle apprécie également magnitudo cantio, toujours très utile pour caser plus que ce que son sac accepte en temps normal.

Surnoms : Leah, Nono - Il arrive qu'on la surnomme autrement mais c'est surtout au bon vouloir de son interlocuteur, elle n'est pas vraiment regardante tant que ce n'est pas trop ridicule ou blessant. Le temps de leur relation, son ancien compagnon avait pour habitude de l'appeler Goldilocks, en référence à ses cheveux blonds - elle garde un souvenir mitigé de ce sobriquet.

Patronus : Un rossignol - Principalement symbole de l'amour et évocateur des amoureux et des poètes, de par son chant qui revêt une valeur de poésie lyrique, le rossignol est également lié à la mort car l'amour a un prix : la mort en retour.

Naissance : 16 janvier 1980, Londres

Épouvantard : Sa petite Lilibet, que l'on a ensorcelée en inferius. Elle ne peut supporter la vue du cadavre réanimé du bambin, ombre de l'enfant pleine de vie qu'elle a pu être et rien ne saurait riddikuliser cette vision d'horreur.

Sang : Sang-mêlée - Son père était un moldu et sa mère une sorcière, née-moldue

Métier : Bibliothécaire à Ilvermorny, depuis cinq ans

Ancienne maison : Serdaigle - La belle a fait ses classes à Poudlard, de 1991 à 1998 et a combattu lors de la Bataille de Poudlard

Animal de compagnie : Un vieux chat de gouttière qu'elle a recueilli au cours de l'été entre sa cinquième et sa sixième année d'étude. Elle l'a appelé Tom, en manque d'inspiration ce jour-là. Elle possède également un corgi welsh pembroke, depuis son arrivée à Ilvermorny, qu'elle a nommé Lord Barkington car le canidé a des manières de prince et aboie dès que quelque chose lui déplaît. Lui et Tom s'entendent plutôt bien, le vieux chat ayant rapidement appris à faire avec les caprices de son compagnon.

Informations importantes
Lorsqu'elle est stressée ou mal à l'aise, Eleanor a tendance à se tordre les mains ; c'est le seul signe extérieur de son malaise. Malgré les cinq années passées sur le territoire américain, elle a conservé son accent british et les tournures de phrases propres à son pays d'origine, ce qui lui apporte un petit charme "exotique", pourrait-on dire. Elle n'aime pas trop le sucré et préfère le salé ou l'amer ; elle boit toujours son café bien noir et son thé sans sucre ni lait. Les personnes qui cornent les coins des pages pour se souvenir de l'endroit où ils se sont arrêtés l'horripilent et elle ne manque pas de reprendre vertement tous les élèves qu'elle surprend à faire ça, allant parfois jusqu'à les envoyer en retenue pour "dégradation des biens de l'école" si elle les reprend plusieurs fois. Elle a également tendance à fermer à double-tour derrière elle et à toujours être sur le qui-vive, habitudes qui lui restent depuis sa septième année d'étude.

Caractère
Knowledge is power.
Ce n'est pas un hasard si Eleanor a fait ses études chez les Bleu et Bronze : depuis sa tendre enfance, la jeune femme fait preuve d'un esprit vif et perspicace, curieux et intéressé, nourri par ses lectures et renforcé par ses expériences. Méthodique et perfectionniste, cartésienne à l'extrême, elle ne supporte pas quand les choses ne sont pas à la place qu'elle leur a attribuée et n'en acceptera la nouvelle version qu'après d'âpres négociations avec elle-même. Plus que tout, elle aime découvrir et apprendre et ce, malgré son côté quelque peu rigide qui la gêne dans ses apprentissages. Les livres sont son refuge et il est déconseillé de vouloir l'en déloger lorsqu'elle ne va pas bien.
The pen is mightier than the sword.
Pacifiste dans l'âme, elle n'est pas du genre à attaquer la première mais saura très bien se défendre, tant avec les mots qu'avec les sorts. Il n'est pas dans sa nature d'user de la violence pour se faire entendre et respecter, préférant user de son ironie cinglante et de sa répartie à toute épreuve et on ne compte plus les victimes de ses répliques. Il est difficile de lui arracher un sourire mais si jamais vous y parvenez, c'est sûrement que vous aurez réussi à réveiller le dragon qui sommeille en elle et elle ne devrait pas tarder à cracher du feu. Sa citation fétiche ? We are not amused.
God save the Queen.
Anglaise jusqu'au fond des tripes, elle ne s'est jamais départie de son accent ni de son flegme. Calme dans toutes les situations, elle perd rarement son sang-froid et la voir en colère est terrifiant : elle ne s'arrêtera qu'une fois sa vengeance satisfaite. Rancunière, elle n'oublie jamais les crasses qu'on a pu lui faire et trouve toujours le bon moment pour faire payer, que ce soit une heure, une semaine ou même un mois plus tard car elle est patiente, la demoiselle. Il est toutefois très rare qu'elle atteigne ce point de non-retour et l'état d'énervement dans lequel elle peut se trouver n'est qu'une pâle copie du monstre qu'elle devient. Son secret ? Elle est touj- non, je plaisante. C'est juste du self-contrôle.
Don't judge a book by its cover.
Sous ses airs de reine des neiges, Eleanor est une jeune femme douce et agréable. Il est très compliqué d'accéder à ce côté-ci de la bibliothécaire car elle s'est créé une carapace au fil des années et rares sont ceux qui réussissent à la percer. Au moindre mot de travers, elle est capable de se refermer comme une huître ; bon courage pour vous rattraper ensuite ! Mais il arrive qu'elle s'ouvre à quelques privilégiés, envers qui elle sera loyale et protectrice. Malgré sa froideur elle n'est pas injuste et son instinct maternel, pas encore totalement envolé, la pousse à prendre soin des élèves, souvent d'une manière où ils ne se rendent compte de rien : elle estime faire son travail et ne veut pas de remerciements. Elle serait prête à tout pour les protéger, si malheur il devait arriver.

Histoire
I- Famille
Il est très peu probable que vous ayez entendu parler des Goldsmith avant d'avoir rencontré Eleanor, tout simplement parce qu'ils ont toujours été des moldus - jusqu'à la naissance de la blondinette le 16 janvier 1980.
Winston Goldsmith et son épouse Doraleen, née Porter, étaient de respectables commerçants, possédant leur propre pâtisserie sur Covent Garden. Ils n'ont eu qu'un seul enfant, Philip, né en 1959, qui a repris l'affaire familiale quand ses parents ont été retrouvés assassinés dans leur salon. Philip Goldsmith a épousé Miss Marigold Blackstone en 1979, deux ans après que la jeune femme eut fini ses études à la prestigieuse école de magie écossaise, Poudlard. La jeune née-moldue, issue de William Blackstone et Charlotte Collins, née en 1960, a étudié pendant sept ans sous les couleurs de Poufsouffle et a côtoyé les célèbres Maraudeurs, ayant même une aventure avec Sirius Black lui-même. Philip et Marigold se sont rencontrés en 1978, alors que le jeune homme aidait à la boutique de ses parents et que la jeune femme était venue acheter quelques viennoiseries pour son goûter - un croissant n'a jamais fait de mal à personne disait-elle toujours - et le coup de foudre fut immédiat ; ils décidèrent de se revoir le lendemain et ne se quittèrent plus dès lors. Après la révélation de la particularité de sa petite amie, le moldu, bien que choqué, ne l'en a pas moins aimée et a décidé qu'il l'épouserait - après avoir demandé sa main à Mr. Blackstone, bien entendu. Les noces se sont déroulées au printemps 1979, en pleine première guerre magique, et la famille s'est agrandie l'année suivante avec l'arrivée de leur seule et unique enfant, Eleanor.

II- Enfance
Née en 1980, Eleanor fait partie de la génération des bébés d'après-guerre. Beaucoup moins nombreux que ceux qui les ont précédés car leurs parents étaient pris dans une guerre qui les dépassait, ils ont remplis les bancs de Poudlard en même temps que Harry Potter, l’Élu, le Garçon qui a Survécu.
Marigold avait été une amie de la belle et fougueuse Lily Evans et avait eu le béguin pour le si doué James Potter ; elle avait été invitée à leur mariage et avait visité le couple à Ste Mangouste quand leur fils était né, quelques mois après la naissance de sa propre fille. A l'annonce de leur décès, elle avait été dévastée. Son mari, qui ne comprenait pas exactement tout ce qu'il se passait mais qui avait vraiment apprécié le couple les quelques fois où ils s'étaient vus, ne pouvait qu'essayer de la consoler et y parvint difficilement. La petite famille n'en fut que plus unie, soudée dans la douleur de la perte et le soulagement de la fin de la guerre. Harry, le si petit Harry, avait détruit Lord Voldemort et eux, les moldus et fils de moldus, ne pouvaient que s'en réjouir.
Les années sont passées rapidement, douces et belles. La petite fille grandissait vite et se montrait vive et intelligente, gentille et polie et ramenait de bonnes notes de l'école primaire où ses parents l'avaient inscrite. En effet, vu que dans la famille, seule sa mère était une sorcière, ils doutaient un peu du fait qu'elle en serait une aussi et préférèrent l'envoyer à l'école parce qu'on ne savait jamais. Ses pouvoirs se sont révélés quelques jours après sont neuvième anniversaire, quand la petite a fait éclore les quelques fleurs qui dormaient sous la neige dans leur petit jardin et elle a reçu sa lettre l'été de ses onze ans.

III- Poudlard
Eleanor a fait sa première rentrée en septembre 1991, en même temps que le fameux Harry Potter dont elle avait tant entendu parler. Elle ne lui trouva rien de spécial à ce garçon, malgré tout le respect qu'elle pouvait avoir pour lui et ce qu'il avait accompli, et se désintéressa bien vite de lui, préférant se concentrer sur sa scolarité. Scolarité qui aura été bien malmenée et ce, dès sa deuxième année au château. En tant que fille de moldu et de née-moldue et malgré son sang mêlé, la petite Serdaigle se sentait visée comme "ennemie de l'héritier" et ne se séparait plus de ses amies dans les couloirs quand il fallait changer de classe. En troisième année, elle envoya de longues lettres à ses parents pour leur parler de Sirius Black qu'on décrivait partout comme un dangereux fou furieux alors qu'elle n'en avait entendu que du bien chez elle et en quatrième année, elle connut ses premiers émois, invitée au bal du tournoi par un élève de Beauxbâtons. En cinquième année, outrée par le régime instauré par la vieille Ombrage, elle intégra l'Armée de Dumbledore après avoir été invitée par Luna Lovegood, une élève de sa maison un peu bizarre et plus jeune qu'elle et la fin de sa sixième année fut marquée par l'assassinat de ses grands-parents Goldsmith. Ses parents hésitèrent longuement avant de la renvoyer à l'école pour sa dernière année, la jeune fille batailla pour qu'ils l'y autorisent car, malgré le retour avéré de Vous-Savez-Qui et la menace grandissante qui l'accompagnait, elle tenait à finir son éducation. Peut-être aurait-elle dû ne pas retourner au château. Sous la direction de Rogue et la gouvernance des Carrow, Poudlard n'était plus que l'ombre de lui-même : quelques unes de ses plus anciennes amies n'étaient pas revenues ou faisaient parties des victimes, le garçon avec qui elle était sortie l'année d'avant était devenu fou à l'annonce du décès de ses parents et de sa petite sœur et elle devint une des cibles favorites d'Alecto Carrow, qui trouvait qu'une sang-de-bourbe comme elle ne devrait pas avoir d'aussi beaux cheveux. Elle tint le coup grâce à Neville Londubat et à l'AD et n'hésita qu'une seconde avant de participer à la bataille du deux mai 1998. Si elle est sortie presque indemne physiquement de cette expérience, son esprit était quant à lui détruit et il lui a fallu de nombreuses années pour s'en remettre à peu près. Encore aujourd'hui, ses cauchemars la ramènent parfois entre les décombres des murs qui l'ont vue grandir.

IV- Après-guerre & vie adulte
Pendant de longs mois, après la bataille, Eleanor est restée cloîtrée chez elle pour panser ses blessures et accepter le fait que tout était fini. Ce fut long et fastidieux mais elle y parvint finalement, pour le plus grand soulagement de sa famille ; si ses grands-parents Blackstone avaient eux réussi à être épargnés pendant le conflit, Philip et Marigold avaient été au coeur de celui-ci à cause de leur fille. En juillet 98, la Serdaigle reçut une invitation de la part du professeur McGonagall a venir reprendre sa septième année mais la jeune femme refusa, même si cela impliquait qu'elle n'aurait pas de diplôme de fin de cursus : son père venait d'être diagnostiqué avec un cancer des poumons en phase avancée et on avait besoin d'elle à la maison pour aider, elle ne pouvait donc pas se permettre de partir à l'autre bout du pays. Cette situation dura quatre ans, de 1998 à 2002, jusqu'au décès de Philip. Il s'éteignit tranquillement dans l'hôpital moldu qui l'avait pris en charge et fut enterré avec ses parents. Il laissait derrière lui deux femmes éplorées mais soulagées, les quatre années de maladie ayant été longues et dures à gérer. Marigold reprit la pâtisserie toute seule et Eleanor s'en alla chercher du travail sur le chemin de traverse, où elle en trouva chez Fleury & Bott.

V- Goldilocks & Lilibet
La première année passée à la librairie lui a permis de gagner ses premiers gallions et de trouver son indépendance. Début 2003, elle a loué son premier appartement, sur le chemin de traverse et donc loin de sa mère, lui permettant de devenir pleinement adulte. Sans diplôme et seulement vendeuse en librairie, elle se considérait plus heureuse que certains de ses anciens camarades qui certes avaient leurs aspics mais n'avaient pas de travail. C'est au cours de cette même année qu'elle a rencontré celui qui partagerait sa vie pendant cinq ans et qui serait le père de sa petite fille.
Ils se sont souvent croisés au magasin avant qu'il n'ose lui adresser la parole et elle se souvient encore des papillons qui essayaient de s'échapper de son ventre chaque fois qu'il lui offrait son sourire en coin caractéristique ; elle est rapidement tombée amoureuse de ce jeune homme à peine plus âgé qu'elle et qui ressemblait tant à son prince charmant. Ils se sont installés ensemble dans le petit trois-pièces d'Eleanor au bout d'un an de relation et la jeune femme est tombée enceinte peu de temps après ; la petite Elizabeth, surnommée "Lilibet" par toute sa famille, est née au mois d'août 2005. C'est peut-être là que tout a commencé à dégénérer. Le compagnon de la jeune maman est devenu négligeant, insultant. Ce n'est pas sorti de nulle part, ça s'est fait petit à petit et elle ne s'est rendue compte de rien. Victime du "blues de la maternité", elle a été une cible facile pour cet homme sans scrupule. Ainsi, pendant près de trois ans, elle a subi les foudres de cet inconnu qu'elle avait tant aimé, sans pouvoir hausser la voix pour se faire entendre en retour. L'électrochoc a été la mort de la petite Lilibet à seulement trois ans : alors au travail, Eleanor n'était pas présente pour empêcher son bébé de se pencher à la fenêtre et de tomber. Elle n'a eu que ses yeux pour pleurer. Son petit ami avait beau se répandre en excuses, lui expliquer qu'il était en train de dormir quand la petite avait fait sa bêtise et qu'il n'avait rien pu faire non plus, la jeune femme ne voulait rien entendre. C'était de sa faute à lui et rien ne la ferait changer d'avis.
Elle a changé du tout au tout. Avant ouverte et sympathique, elle est devenue une coquille vide et froide, écrasée par cette énième épreuve de la vie. Qu'avait-elle donc fait pour mériter autant de malheurs ? Sa mère, choquée par la mort de sa petite-fille, est tombée malade - méningite aiguë. Elle ne s'en est pas remise et est décédée début 2009. Encore un coup de plus pour Eleanor. Désormais orpheline et mère sans enfant, il ne lui restait plus que ses grands-parents Blackstone.

VI- Ilvermorny
Au cours des deux années suivantes, la jeune adulte a coupé les ponts avec la plupart de ses anciennes connaissances d'école et particulièrement avec son ancien compagnon, qui tentait tant bien que mal de la reconquérir ; elle a décidé de se consacrer à ce qu'il reste de sa famille et à son travail dans la boutique. La pâtisserie familiale a dû être vendue, la jeune femme n'ayant aucune connaissance en la matière et c'est avec un énorme trou dans le coeur qu'elle passe devant quand elle va se promener sur Covent Garden. En 2010, ses grands-parents se font renverser par un chauffard fou et elle en perd presque la tête ; toute sa famille se retrouve ainsi enterrée au même endroit tandis qu'elle est seule au monde. Elle décide alors de changer d'air : adieu l'Angleterre et bonjour le Nouveau Monde. Elle part du jour au lendemain, sans prévenir personne, pas même son patron.
Elle débarque ainsi au début de l'année 2011, sans connaître personne. Heureusement pour elle, elle trouve rapidement un petit boulot de vendeuse - encore une fois - à la librairie Obscurus sur le District Discret et un jour, en lisant le journal, tombe sur une petite annonce : Ilvermorny, l'école de magie Nord-Américaine, cherche un ou une bibliothécaire pour remplacer celle qui va partir à la retraite. L'Anglaise hésite à peine avant de postuler et c'est avec soulagement qu'elle reçoit une lettre, quelques jours plus tard, lui indiquant qu'elle avait été retenue pour le poste, son expérience en librairie ayant retenu l'attention du directeur. Ainsi, elle a commencé à la rentrée 2011 et n'a pas arrêté depuis, se forgeant une réputation de dragon auprès des élèves et de bibliothécaire efficace auprès du reste de l'équipe pédagogique.


Je recherche
L'ex-compagnon ft. Ben Affleck
L'ex-collègue à la librairie Obscurus & meilleure amie ft. Chloe Bennet
Une idée ? N'hésitez pas à poster à la suite ou à me MP ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 171
Multi-comptes : Adriel


Mes liens
Your name is a song that I have forgottenEx-compagnon
Ils ont vécu cinq ans ensemble. Deux ans de pur bonheur, d'amour et de partage et puis il y a eu Lilibeth, leur bébé. Au cours des trois années de sa courte vie, la relation des parents s'est dégradée, le père prenant avantage du mal-être de la mère. Et il y a eu l'accident. Lilibeth est tombée par la fenêtre et il n'y avait personne en bas pour la rattraper. Ça a été la crise et Eleanor l'a mis à la porte, malgré les suppliques du jeune homme qui, lui aussi, venait de perdre la chair de sa chair. Elle le fuit, depuis. Et il la pourchasse. Inlassablement.
My worldEx-collègue à la librairie Obscurus & meilleure amie
C'est elle qui l'a récupérée quand elle est arrivée aux Etats-Unis. Elle n'a pas été dupe de la façade que cette Anglaise dressait entre elle et les autres, elle a fait en sorte qu'elle s'ouvre à elle. Et elle a réussi. La jeune femme est devenue la meilleure amie et le pilier d'Eleanor dans ce pays étranger, c'est elle qui a brisé ses dernières réserves quant à un poste à Ilvermorny. Leah ne serait pas aussi forte sans elle. Elle est son repère.
Aya HowahkanCollègue & soutien moral
Lien
Thalès D. HamiltonCollègue & double masculin
Lien
Hailey Evans-MillerGamine mal-élevée
Hailey est typiquement le genre d'élève qu'Eleanor a du mal à supporter : elle ne fréquente la bibliothèque qu'en période d'examens et lorsqu'elle vient y travailler, elle s'y comporte comme si elle était chez elle, sans prendre en compte les remarques de la bibliothécaire. La Womatou enfreint le règlement sans arrière-pensée et range les ouvrages là où bon lui semble, sans s'inquiéter de ceux qui voudraient les consulter après elle... au grand damne de l'adulte.
Heather K. TweedleTitre du lien
Lien
Judith WrightTitre du lien
Lien
Quinn A. WindsorÉlève motivée
Lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 983
Multi-comptes : Kendra Chevallier


Moi ? :3

_________________


   
Freedom
Now I'm a warrior, I've got thicker skin, I'm stronger than I've ever been and my armor, is made of steel, you can't get in. I'm a warrior and you can never hurt me again.
And so... The adventure begins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 171
Multi-comptes : Adriel


Bien sûr :huhu: Tu as une idée ? Comment Quinn se comporte-t-elle à la bibliothèque ? c:

_________________


THERE WAS once a sweet little maid, much beloved by everybody, but most of all by her grandmother, who never knew how to make enough of her. Once she sent her a little riding hood of red velvet, and as it was very becoming to her, and she never wore anything else, people called her Little Red Riding Hood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 983
Multi-comptes : Kendra Chevallier


Elle est plutôt discrète, mais vu qu'elle a la bougeotte, il faut qu'elle est bonne raison de rester sinon elle pars en peu de temps x) Les gens qui mangent dans la bibliothèque (bon, c'est interdit mais il y en a toujours qui bravent les interdits ^^) la dégoûtent parce qu'elle aime lire, (mais pas des livres sales huhu) d'ailleurs elle emprunte souvent des livres qu'elle lit avant de dormir.
Je ne sais pas si ça peut faire un lien qui sort un peu de la normale x)

_________________


   
Freedom
Now I'm a warrior, I've got thicker skin, I'm stronger than I've ever been and my armor, is made of steel, you can't get in. I'm a warrior and you can never hurt me again.
And so... The adventure begins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 171
Multi-comptes : Adriel


Là comme ça je sais pas non plus :') Après, j'imagine que Leah aura pu la reprendre plusieurs fois si Quinn ne tient pas en place :hmm: En mode "Tu t'assois et tu bosses ou dehors." /o/ Comme ça là, je sais pas trop à vrai dire, il faudrait voir en condition j'imagine :hmm:

_________________


THERE WAS once a sweet little maid, much beloved by everybody, but most of all by her grandmother, who never knew how to make enough of her. Once she sent her a little riding hood of red velvet, and as it was very becoming to her, and she never wore anything else, people called her Little Red Riding Hood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 983
Multi-comptes : Kendra Chevallier


Ah mais elle ne va pas bouger dans la bibliothèque, elle va rester assise deux minutes puis elle va partir si elle s'ennuie plus qu'autre chose x) Bah on se fera un RP et on pourra voir à partir de là o/ Mais en ce moment elle a pour objective de réussir à lancer des sortilèges informulés donc elle va à la bibliothèque régulièrement pour lire tous les ouvrages qui concernent ces sortilèges. Peut-être que si Leah sait en lancer, elle pourrait lui apprendre deux trois petites choses en voyant que Quinn prend toujours des livres sur le sujet ?

_________________


   
Freedom
Now I'm a warrior, I've got thicker skin, I'm stronger than I've ever been and my armor, is made of steel, you can't get in. I'm a warrior and you can never hurt me again.
And so... The adventure begins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 171
Multi-comptes : Adriel


Ça peut être une idée ! Je pense qu'elle est capable d'en lancer, oui :hmm: On verra ça alors :huhu:

_________________


THERE WAS once a sweet little maid, much beloved by everybody, but most of all by her grandmother, who never knew how to make enough of her. Once she sent her a little riding hood of red velvet, and as it was very becoming to her, and she never wore anything else, people called her Little Red Riding Hood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 983
Multi-comptes : Kendra Chevallier


Yayyy, je vais t'ajouter o/

_________________


   
Freedom
Now I'm a warrior, I've got thicker skin, I'm stronger than I've ever been and my armor, is made of steel, you can't get in. I'm a warrior and you can never hurt me again.
And so... The adventure begins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice


Messages : 657
Multi-comptes : Evan


Moi :rose: :rose: :rose: :rose: :rose: :rose: :rose: :rose:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 171
Multi-comptes : Adriel


Bien entenduuuu :coeur: Une idée ? :huhu:

_________________


THERE WAS once a sweet little maid, much beloved by everybody, but most of all by her grandmother, who never knew how to make enough of her. Once she sent her a little riding hood of red velvet, and as it was very becoming to her, and she never wore anything else, people called her Little Red Riding Hood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice


Messages : 657
Multi-comptes : Evan


On voit ça en MP :aww:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 623
Multi-comptes : Brooke L. Moore


:french:
Un petit lien avec l'une des habituées de la bibliothèque ? ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 171
Multi-comptes : Adriel


:gwah:

Bien entendu :huhu:
Tu as quelque chose de particulier en tête ?

_________________


THERE WAS once a sweet little maid, much beloved by everybody, but most of all by her grandmother, who never knew how to make enough of her. Once she sent her a little riding hood of red velvet, and as it was very becoming to her, and she never wore anything else, people called her Little Red Riding Hood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 623
Multi-comptes : Brooke L. Moore


Aluuuurs :3
Heather est studieuse et respecte les principes et règles de la bibliothèque. Du coup Leah devrait l'apprécier -ou au moins la tolérer- en ce saint lieu d'étude :')
Comme elle s'y rend assez régulièrement, elle a sûrement déjà tapé la discussion avec Leah au sujet d'un livre ou d'un truc sans aucun rapport genre "fait beau aujourd’hui !"

Je vois donc une entente cordiale entre elles, peut-être une légère complicité sur certains points etc. Pourquoi pas même développer ce côté maternel qu'elle a avec certains élèves ? ^^

Je peux aussi te proposer un lien avec Boo :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 171
Multi-comptes : Adriel


Je vois le truc ! Après, Leah est quelqu'un d'assez renfermé et difficile d'accès donc pas trop le genre à se taper la discute comme ça mais si elle la prend dans un bon jour, ça peut se faire x)
La complicité, tu la vois sur quels points ? Je viens d'imaginer un truc : Leah est en train de lire à son bureau et Heath, faisant fi des mises en garde de ses amis, la dérange pour lui dire qu'elle aussi adore ce bouquin ; Leah ne peut pas vraiment s'énerver et en plus elle est intriguée, etc. Quoi que t'en penses-tu ? :pls:

Une idée avec Boo ? :huhu: Parce que je vois pas trop, franchement :')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 623
Multi-comptes : Brooke L. Moore


Owaiii pas mal ! *^* J'achète ! :love:

Huuuum une rencontre en ville et on suit le feeling ? //MUR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 171
Multi-comptes : Adriel


Super :frotte:

Ça peut se faire ! Genre, pendant l'été, elles se "rentrent" dedans ? Mouvement de foule ou un truc du genre :run:

_________________


THERE WAS once a sweet little maid, much beloved by everybody, but most of all by her grandmother, who never knew how to make enough of her. Once she sent her a little riding hood of red velvet, and as it was very becoming to her, and she never wore anything else, people called her Little Red Riding Hood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 118
Multi-comptes : Heather K. Tweedle


Yep tout bêtement :3
Après est-ce que pendant l'impact miss curieuse infiltre l'espace de quelques secondes son esprit en mode juste un défilé d'image et que, du coup, elle tente de dialoguer pour satisfaire sa curiosité ? 8')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 171
Multi-comptes : Adriel


Ca peut être sympa ! D'autant que si Leah a senti le contact, elle sera d'autant plus réticente à répondre aux questions :boing

_________________


THERE WAS once a sweet little maid, much beloved by everybody, but most of all by her grandmother, who never knew how to make enough of her. Once she sent her a little riding hood of red velvet, and as it was very becoming to her, and she never wore anything else, people called her Little Red Riding Hood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 118
Multi-comptes : Heather K. Tweedle


Allay pourquoi pas :3
On fait comme ça ? :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 255
Multi-comptes : Quinn A. Windsor


Un lien avec Kendra t'intéresse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 108


Coucouuu !
Je viens vers toi car j'ai une mince idée de lien :aww:

Alors en fait, Pearl est une fille hautaine, pro sang-pur toussa toussa :batcat: mais elle souhaite quand même devenir présidente du COMEUDA et du coup, elle a pour objectif d'avoir des A partout a ses exams, du coup forcément elle est studieuse et dooonc, elle côtoie beaucoup la Bibliothèque !
Et alors je pensais que, étant donné que Pearl se sait (enfin pense ahem) supérieure aux autres en Sortilège, elle est très douée et elle adore découvrir des sortilèges dans des livres qui sont peu communs des truc comme ça, elle veut avoir une longueur d'avance sur les autres quoi o/ ! Du coup j'imagine bien Eleanor voir comment Pearl s'entraîne parfois aux sortilèges un peu plus compliqués pour sa tranche d'âge ou quoi, et même Pearl demander à Eleanor des conseils sur des bons livres de sortilège où elle peut apprendre de nouvelles choses etc... Du coup Eleanor verrait en elle une fille déterminée, douée en sortilège et tout, ignorant bien sur son côté princesse méchante et hautaine :3

Qu'en penses tu de tout ça ? C'est du fouillis je suis désolée, mais l'idée mais venue d'un éclair et je voulais trop te la partager :D !

_________________


ME, MYSELF AND I

I don't need a hand to hold, even when the night is cold 'cause I got that fire in my soul.© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
 
Eleanor Goldsmith - God save the Queen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» God Save the queen- English Rule the world and I speak English
» « God save the Queen » Dorian C. Gray
» (ryleigh) god save the queen.
» Arielle Queen, des années plus tard...
» Save The human right to food: International mission to Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ilvermorny ::  :: Gestion du perso :: Relations-