Entrez à Ilvermorny et venez étudier dans la célèbre école de sorcellerie, travailler au COMEUDA ou même boire un verre à Cockaigne, petit village entièrement sorcier situé au pied d'Ilvermorny !
 
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Reyna S. Jauncey ☽ Homenum Revelio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar

Invité




REYNA S. JAUNCEY
Passeport américain
Nom : Jauncey, famille au "sang-pur" si tant est qu'il existe encore une once de pureté au sein du monde magique, elle est l'une des descendantes de Mary Jauncey, qui était l'un des douze premiers Aurors du Congrès magique des États-Unis d'Amérique et dont le nom marqua l'Histoire, puisqu'il s'agit, aujourd'hui encore, d'une famille éminemment respectée et puissante. Baguette : Finement ouvragée dans du bois d'aubépine, elle contient en son cœur une plume de queue d'oiseau-tonnerre. Mesurant vingt-neuf centimètres et soixante-douze millimètres, elle se montre modérément souple, tout comme l'est sa maîtresse, et plutôt fine, produisant des sortilèges et enchantements raffinés et élégants, dont, toutefois, la puissance n'est pas à remettre en question.  

Prénom(s) : Reyna, un prénom à la sonorité guerrière tout autant qu'intellectuelle, des qualités dont ses parents souhaitaient qu'elle soit dotée, avec succès. Elle porte un deuxième prénom, Scarlett, qui était le prénom de son arrière grand-mère maternelle. Hélas, Reyna ne peut prétendre l'avoir connue, la dame susnommée étant morte quelques années avant la naissance de son arrière petite-fille.

Sortilège favori :Reyna possède une affinité toute particulière avec le maléfice explosif qu'est le confringo, elle s'est avérée capable de générer d'impressionnantes explosions avec ce sortilège, mais elle a rarement à en faire usage. Elle s'est toujours imaginé que la puissance de son maléfice pourrait tuer la personne ciblée.

Surnom(s) : Peu de gens lui en ont un jour donné un, mais il arrive parfois que l'on la surnomme Rey. Lorsqu'elle était Auror, néanmoins, son mentor la surnommait  Reyna la Fallacieuse, car elle n'hésitait pas à tromper l'ennemi et à l'affaiblir avec divers poisons.

Patronus : Si, lorsqu'elle était à l'école, Reyna n'était pas capable de produire un patronus corporel, elle y est toutefois parvenue durant sa formation d'Auror. Son patronus revêt la forme d'une panthère nébuleuse, un animal discret et gracieux, un redoutable prédateur, agile et intelligent. Elle maîtrise désormais suffisamment son patronus pour s'en servir de messager sur de courtes distances.

Naissance : Elle naît le dix-huit mai, durant l'année mille neuf cent quatre-vingt cinq, à l'aurore d'une douce journée de printemps.

Épouvantard : L'épouventard de Reyna revêt la forme de son ancien mentor sous la forme d'un Inferius, tué et ramené sous cette abjecte forme par le dangereux nécromancien qu'ils recherchaient à l'époque. Profondément marquée par cet épisode de sa vie, il y a fort à parier qu'elle se pétrifierait encore sur place si elle devait revivre cette épouvantable scène, tétanisée par une peur dévorante.

Sang : Née dans une famille pure et respectée, Reyna est pourtant bien consciente que cette pureté est toute fictive et qu'un sorcier ne puisse prétendre avoir un sang réellement pur, à notre époque, elle ne prône donc pas la pureté du sang. Néanmoins, elle estime qu'il n'est judicieux de frayer avec des No-Maj' sans pour autant avoir la moindre aversion pour ses derniers, estimant que les nés No-Maj' apportent suffisamment de sang neuf dans la communauté magique sans qu'il ne soit nécessaire de risquer d'être découvert en s'entichant de No-Maj'.  

Métier : Autrefois brillante Auror en pleine essor, elle interrompit brutalement sa carrière il y a deux ans après l'assassinat de son mentor. Elle se tourna alors vers une carrière de pédagogue, trop traumatisée pour reprendre sa carrière là où elle l'avait laissée, et officie désormais en tant que professeure de Potions à Ilvermorny.

Ancienne maison : Lorsqu'elle était à Ilvermorny, Reyna appartenait à la maison de l'Oiseau-Tonnerre en raison de son intelligence, de sa perspicacité et, à l'époque, de sa nature plutôt aventureuse. Désormais, elle ignore si elle serait envoyée de cette même maison.

Animal de compagnie : Reyna possède une chatte nommée Bellona, à l'instar de la déesse romaine de la guerre, à demi-fléreur,  elle arbore néanmoins le pelage bengal dont elle est un croisement et de sublimes yeux verts. Bellona est un animal caractériel, qui ne se laisse pas facilement prendre dans les bras et qui n'hésite pas à jouer de ses griffes. Avec elle, c'est quand elle le décide.

Informations importantes
Elle naît dans l'une des douze grandes familles d'Amérique, les Jauncey et en retire donc un certain respect ainsi qu'une fortune assez conséquente, la contrepartie étant qu'elle porte le fardeau d'un lourd héritage. - Homosexuelle, peu nombreux sont ceux qui le savent, Reyna ayant toujours gardé le secret et vivant les quelques relations qu'elle a eues cachées. Si sa famille est au courant, eux non plus ne l'ébruitent pas et se montrent déçus par son orientation, davantage parce que, de ce fait, elle n'engendrera aucune descendance. - Il y a deux ans, Reyna était une Auror prometteuse en plein essor, mais sa carrière s'arrêta brutalement lorsque sa dernière cible assassina son mentor, un homme important pour elle, et le ramena en tant qu'Inferi, qu'elle due d'ailleurs affronter. Elle a été profondément marquée par cette histoire et ne s'en est toujours pas réellement remise. - Si elle aurait été capable d'enseigner diverses matières, elle se tourna néanmoins vers l'art des potions puisqu'elle en faisait un usage régulier lorsqu'elle était Auror. - Bien qu'elle ne soit pas une extrémiste prônant la pureté du sang, elle juge que le renouvellement du sang sorcier par le biais des Nés No-maj' chaque année suffit pour qu'ils n'aient pas besoin de se révéler à eux plus que nécessaire. - Son parfum préféré a toujours été la menthe, que ce soit pour ses infusions, pour les glaces comme pour toute autre chose. Son parfum personnel révèle d'ailleurs quelques senteurs de menthe sauvage. - Lorsqu'elle fatigue ou qu'elle s'adonne à une longue lecture fastidieuse, Reyna porte des lunettes.

Résultats académiques
Matières suivies en 7ème année: Défense contre les forces du mal, Herboristerie, Histoire de la magie, Métamorphose, Potions, Sortilèges.
Options (2) : Chamanisme, Soin aux créatures magiques.

Résultats des AIGLES : Astronomie et astrologie (D)
Défense contre les forces du mal (A)
Herboristerie (B)
Histoire de la Magie (B)
Métamorphose (B)
Potions (A)
Sortilèges (A)
Chamanisme (B)
Soin aux créatures magiques (C)

Résultats des LIEVRE : Défense contre les forces du mal (A)
Herboristerie (B)
Histoire de la Magie (C)
Métamorphose (B)
Potions (A)
Sortilèges (A)
Chamanisme (B)
Soin au créatures magiques (C)

Caractère
Dotée d'une personnalité nébuleuse, rien, chez Reyna, n'est blanc ou noir, la jeune femme se décompose, au contraire, en d'innombrables nuances de gris. Si elle apparaît froide et rigide au premier abord, on découvre bien vite qu'elle n'est pas si froide qu'elle ne le laisse paraître, mais plutôt introvertie et intrigante, ne parlant que peu de son passé et de ses sentiments. Autrefois plus enjouée et prompte à s'extérioriser, la mort de son mentor et plus particulièrement le fait qu'elle ait à l'affronter sous la forme d'un Inferi l'a profondément marquée. Bien que le traumatisme soit désormais passé, elle en reste plus renfermée qu'avant. Discrète et intelligente, elle a toujours fait preuve d'une acuité d'esprit surprenante, même lorsqu'elle était encore à l'école. Elle n'hésite pas à jouer de ruse et de tromperie si cela s'avère nécessaire. Autrefois intrépide, Reyna ne craignait guère le danger et allait à sa rencontre sans sourciller. Si elle s'est calmée avec l'âge, il y a fort à parier qu'elle n'hésiterait pas à se jeter dans la gueule du loup si une raison suffisante l'y poussait. Si elle est prompte à se montrer impulsive, elle reste, la plupart du temps, quelqu'un de poser et de calmer. C'est quelqu'un qui privilégie la réflexion avant l'action, jaugeant qu'une bonne stratégie demeure la clé de la réussite.

Bien qu'elle ne prône nullement la pureté du sang, bien au contraire d'ailleurs, elle reste relativement conservatrice dans son raisonnement et s'oppose à un rapprochement significatif du monde des No-Maj'. En effet, chaque année, des sorciers d'ascendance No-Maj' viennent à naître et renouvellent le sang de la communauté magique. Elle juge cela suffisant pour que chacun trouve l'amour sans avoir à mettre en péril la société magique en révélant son existence à un No-Maj'. Par ailleurs, elle reste persuadée qu'une révélation de grande envergure de la société magique au monde entraînerait de nouvelles chasses à la sorcière.

Reyna peut paraître sévère et dure de manière générale, beaucoup de ses élèves l'exècrent d'ailleurs pour cela. En réalité, Reyna n'est sévère et dure qu'envers les personnes dont elle sait qu'ils ne donnent pas le meilleur d'eux-mêmes, ce qui vaut également pour ses élèves. Consciente que certains pourraient posséder un niveau bien au-dessus que ce qu'ils lui présentent, elle se montre assez cassante avec ces derniers. Elle reste pourtant une enseignante prête à offrir son aide si on la sollicite et qui sait reconnaître les progrès de ses élèves et les en féliciter. En dépit de son apparente sévérité, elle reste quelqu'un d'altruiste, qui n'hésite pas à tendre la main à ceux dans le besoin et à défendre la veuve et l'orphelin. Elle se montre aussi relativement souple sur les règles et les lois, les ayant elle-même enfreinte jadis. Elle fait partie de ces personnes pensant que toute infraction aux règles, si les raisons en sont louables ou justifiées, ne mérite pas d'être punie.

Enfin, Reyna n'est pas une très grande sentimentale, bien qu'elle soit séductrice, du moins jusqu'à maintenant. Si elle a eu quelques aventures dans le passé, elle n'a jamais été amoureuse et ne connaît pas l'ivresse d'un tel sentiment. Elle reste par ailleurs discrète sur ses relations, ne voulant pas faire étalage de son homosexualité. Si elle accepte tout-à-fait cette part d'elle-même, elle reste très discrète sur sa vie privée et intime, d'autant que descendante de Mary Jauncey, son homosexualité pourrait être mal prise par l'opinion publique et elle ne souhaite pas faire du tort à la réputation de sa famille. Il est également important de souligner que Reyna est particulièrement rancunière et qu'elle ne pardonne pas facilement et, selon la gravité des situations, elle peut même être dotée d'un esprit revanchard sournois.


Histoire
Née dans une des douze familles les plus puissantes de la communauté magique d'Amérique, Reyna est la descendante de l'illustre Mary Jauncey. Mary, qui vécut entre le dix-septième et le dix-huitième siècle, était une sorcière accomplie. Elle fut l'une des douze personnes à se porter volontaire au titre d'Auror lorsque Josiah Jackson fonda le Congrès Magique des États-Unis d'Amérique, en réponse aux procès des sorcières de Salem. Luttant à cette époque contre les Ratisseurs, son nom marqua l'Histoire de la magie et on se souvient aujourd'hui encore d'elle comme d'une héroïne. Ainsi, bien que le nom était amené à se perdre, Mary s'assura que le nom de Jauncey perdure en le transmettant à ses enfants comme un héritage. Depuis lors, de nombreuses générations de Jauncey se succédèrent et certaines branches finirent par disparaître. Il en demeure néanmoins quelques-unes, dont la branche la plus directe est celle de Reyna. Encore respectée et puissante dans le monde sorcier moderne, la famille Jauncey est une famille dont le sang se veut pur, bien que Reyna ait toujours douté qu'un quelconque sang pur puisse encore exister de nos jours.

Reyna, quant à elle, voit le jour au printemps mille-neuf cent quatre-vingt-cinq, au sein même de New-York. Elle passe d'ailleurs toute son enfance à New-York également, dans un élégant manoir new-yorkais au style étonnamment contemporain, dans un quartier réputé pour abriter une population importante de sorciers. Elle passe une enfance paisible, bien qu'elle ne puisse guère prétendre avoir été particulièrement proche de ses parents durant l'enfance. En effet, son père, travaillant alors au MACUSA, a peu de temps à consacrer à sa vie de famille. Sa mère, quant à elle, reprend rapidement après sa convalescence son poste de médicomage. Ainsi, les deux parents confièrent l'éducation de leur fille à une jeune sorcière au pair française, qui demeura finalement au service de la famille en tant que maîtresse de maison. Cette jeune sorcière se chargea avec brio de l'éducation et de l'éveil à la magie de Reyna, mais elle lui enseigna également d'autres choses à Reyna, comme le français et le russe. À l'âge de onze ans, alors que Reyna s'apprêtait à faire sa première rentrée à Ilvermorny, elle était déjà trilingue et possédait une avance considérable dans diverses matières sur les autres élèves. Si les connaissances qu'elle avait accumulées étaient principalement théoriques, elle ne tarda pas à les mettre en application. Reyna possède une affection toute particulière pour cette maîtresse de maison qui a fait son éducation et qui, treize plus tard, fit celle de sa petite-sœur, elle demeure aujourd'hui encore comme une grande-sœur dans le cœur de Reyna.

Lorsqu'elle participa à la cérémonie de répartition, alors qu'elle se trouvait sur le symbole du nœud gordien, deux statues s'animèrent, l'invitant à rejoindre leur maison respective. Le cristal frontal de la statue du Serpent Cornu s'illumina, tandis que la statue de l'Oiseau-Tonnerre battit des ailes. Hésitant face à ce que représentait ces deux maisons, l'érudition face à l'aventure, Reyna balbutia quelques instants avant de choisir la maison de l'Oiseau-Tonnerre. Ce n'est qu'après cela qu'elle reçue finalement sa baguette, un ouvrage élégant en bois d'aubépine. Cette baguette, que porte toujours Reyna aujourd'hui, contient en son cœur une plume d'Oiseau-Tonnerre, ce qui, en jumelage avec son bois, en fait une arme puissante entre les mains du maître qui lui convient. Longue de près d'une trentaine de centimètres, c'est une baguette plutôt longiligne, sa finesse produisant d'élégants mais redoutables sortilèges. À l'instar de son utilisatrice, cette baguette se montre moyennement souple.

Sa première année à l'école de sorcellerie se déroula sans aucune anicroche, élève sérieuse et assidue, Reyna possédait d'excellents résultats dans la plupart des matières. En outre, elle n'était pas l'élève la plus populaire, certains parmi ses camarades étaient trop impressionnés par son nom pour oser l'aborder, mais elle avait néanmoins réussit à se faire quelques amis proches, avec lesquels elle passait la majorité de son temps quand elle n'était pas à la bibliothèque. L'année s'écoula rapidement pour la petite fille qu'elle était encore et qui ne rêvait que d'en apprendre davantage sur la magie, c'est pour cela qu'à la fin de l'année, lorsqu'elle dut choisir sa première option pour l'année suivante, elle décida de suivre des cours de chamanisme, une forme de magie dont sa tutrice n'avait fait mentions que quelquefois, elle-même ne possédant aucune notion dans cet art.

Les années s'écoulèrent avec la même aisance pour Reyna, dont la soif d'apprendre n'était jamais apaisée. Brillante et studieuse en cours, elle faisait la fierté de ses deux parents, bien que ne les voyant que peu. Ils essayaient généralement de se libérer durant les fêtes, où l'intégralité de la famille Jauncey se réunissait pour célébrer Thankgiving, puis Noël et enfin la nouvelle année. Sa vie de lycéenne n'était pas palpitante, mais elle s'en satisfaisait. En somme, Reyna avait tout de la jeune femme la plus normale. Ce n'est qu'au cours de sa cinquième année que les choses changèrent un peu, alors que l'enfant s'éteignait en elle et que la femme commençait à s'épanouir doucement. Elle connut ses premières lettres d'amour, ses premiers baisers, ses premières étreintes durant cette année-là. Pourtant, enlacée par l'un de ses plus anciens amis, qui avait eu le courage de lui déclarer sa flamme, elle n'en retirait aucune joie, ni même aucun plaisir. Supputant que le problème émanait d'elle, qu'elle était trop insensible, trop dure, elle laissa néanmoins la relation se poursuivre. Elle nourrissait l'espoir que les choses deviennent ce qu'elles devaient être plus tard et qu'elle connaisse cette romance que d'autres parmi ses amis s'extasiaient à lui décrire. Mais finalement, au bout de quelques mois, le garçon entiché d'elle abandonna, conscient qu'elle n'éprouverait jamais un attachement réciproque et lassé d'attendre un retour qui ne viendrait jamais.

Ce fut un coup dur pour la jeune femme, qui ne comprenait pas véritablement à cette époque pourquoi elle était incapable de ressentir de tendres sentiments envers un garçon, alors que toutes ses amies y parvenaient. Elle passa ses examens avec brio, n'ayant que des notes correctes, dont certaines étaient même très bonnes. Elle n'échoua qu'en Astronomie et astrologie, mais sans être un véritable échec, c'était principalement un cruel manque d'intérêt pour ce domaine qui avait fait en sorte qu'elle ne réussisse. Ce n'est finalement qu'en sixième année qu'elle se révéla véritablement et qu'elle découvrit la tendresse de sentiments partagés, la jubilation grisante de l'attachement, le plaisir de goûter aux lèvres de l'autre et le réconfort que l'on pouvait puiser dans une tendre étreinte. Mais ce ne fut pas dans le creux des bras d'un homme qu'elle découvrit cela, mais dans ceux d'une femme, d'une jeune femme blonde aux yeux verdoyants. Une jeune femme qui, jusqu'alors, n'avait jamais réellement attirée l'attention de Reyna. Mais forte d'un certain sentiment d'abandon, alors que toutes ses amies avaient un petit-copain, Reyna se rapprocha de cette jeune femme qui lui semblait aussi désemparée qu'elle. C'est ainsi qu'elle découvrit son homosexualité, qu'elle tint à garder secrète. Encore aujourd'hui, peu nombreux sont ceux qui le savent, même si elle a levé le voile au sein de sa propre famille.

Cette relation, qu'on ne saurait qualifier d'amour, perdura néanmoins jusqu'à la fin de sa scolarité, au terme de laquelle, elles prirent des directions différentes. Fraîchement diplômée, Reyna avait, sans surprise, bien réussit ses LIEVRES, suffisamment de surcroît pour accéder à la formation qu'elle avait toujours envisagée de suivre à la fin de sa scolarité. Si elle avait toujours ambitionné de devenir Auror, il s'agissait là d'une opportunité de renouer avec sa famille, qui avait mal prise son homosexualité. En effet, devenir Auror était pour Reyna une forme d'hommage à son illustre ancêtre et elle savait que ce métier prestigieux serait également une fierté pour l'ensemble de sa famille. Durant sa formation, elle fut encadrée par un Auror vieillissant, qu'elle jugea bien trop vieux pour être encore compétent. Jamais n'avait-elle fait pire erreur de toute sa vie. Bien que vieux, l'Auror en question était un sorcier talentueux, puissant et un adversaire retors. S'il y eut quelques frictions au début, Reyna réalisa bien vite qu'elle avait beaucoup à apprendre de cet homme-là et, rapidement, le mentor et l'apprentie devinrent un tandem redoutable. C'est à cette époque qu'elle acquiert le surnom de Reyna la fallacieuse, de la bouche même de son mentor, impressionné par l'esprit retors et sournois dont faisait preuve son apprentie. En effet, si Reyna était un adversaire coriace en duel, elle était consciente qu'elle tomberait tôt ou tard sur des adversaires dont la puissance ou l'habileté la dépasserait, c'est pourquoi elle commença à avoir recours à des méthodes plus fourbes, usant de métamorphose pour tromper sa proie et l'empoisonnant même afin de l'affaiblir et de faciliter sa capture.

Lorsqu'elle termina sa formation d'Auror et puisqu'ils formaient un tandem efficace, le bureau des Aurors continua de les laisser ensemble et pendant presque une décennie, ils coopérèrent l'un avec l'autre et arrêtèrent nombre de dangereux sorciers aux frasques un peu trop sombres. La vie privée de Reyna n'évolua guère durant cette période, rarement chez elle, elle voyageait à travers tout le continent pour accomplir avec fierté son devoir et n'avait pratiquement pas le temps d'avoir une vie sociale. À tout le moindre, elle n'avait pas le temps d'établir une vraie relation avec qui que ce soit, mais elle n'en restait pas réellement le manque, ayant des aventures de temps en temps, au gré de ses souhaits. Elle était, à cette époque, un véritable électron libre qui ne prenait pas le temps de s'arrêter que lorsque se présentait une immanquable occasion. Son appartement new-yorkais était la plupart du temps inoccupé, tant et si bien que, lorsque sa petite-sœur acheva sa scolarité, elle lui offrit d'y vivre sans hésitation.

Puis un jour, les choses prirent une tournure inattendue. Alors qu'elle avec son binôme un dangereux nécromancien qui semblait vouloir se constituer une armée d'Inferi, ils se séparèrent pour étendre leur recherche. Grosse erreur, une erreur qui coûta la vie à son mentor, assassiné par le nécromancien qu'il avait finalement réussi à coincer au fond d'une caverne. Lorsque Reyna arriva sur les lieux, s'attendant à retrouver son mentor, elle se figea. L'homme qui l'avait entraînée n'était plus, il avait été assassiné. En lieu et place de cette figure paternelle qu'elle avait eu se tenait une créature abjecte, abominable, qui insultait la mémoire de l'homme qu'elle avait connu. Détruite intérieurement, Reyna n'eut d'autres choix que d'affronter l'Inferius qu'était devenu son mentor. Les larmes coulaient le long de ses joues lorsqu'elle fit exploser l'abomination qu'il était devenu et, toute anéantie qu'elle était, elle était aussi furieuse et folle de rage. S'en suivi une chasse à l'homme qui dura plusieurs mois, poursuivant le meurtrier de son mentor, avant qu'elle ne le coince finalement. Elle déchaîna ce jour-là un véritable torrent de magie et, lorsque l'assassin fut vaincu, qu'il l'implorait de le laisser vivre, Reyna s'avança froidement, comme un prédateur. C'est sans le moindre regret, sans la moindre once de pitié, qu'elle lui infligea le sortilège de l'imperium et le força à se trancher la gorge, tout comme il l'avait fait à son mentor. Puis, elle le regarda, agonisant et se vidant de son sang, avec une cruelle froideur jusqu'à ce qu'il expire son dernier souffle. Alors, elle s'effondra, pleura toutes les larmes de son corps, assise lamentablement devant l'homme qu'elle avait froidement assassiné à son tour.

C'est à partir de ce jour qu'elle abandonna sa carrière d'Auror et durant quelques mois, elle resta cloîtrée chez elle, recouvrant des atrocités qu'elle avait vécue tout autant que de celle qu'elle avait commise. Finalement, lorsqu'elle se sentit prête, elle postula au titre de professeure de Potions à Ilvermorny, l'école qui lui avait tant apportée jadis. Sa candidature fut acceptée et cela fait deux ans désormais qu'elle enseigne l'art des potions aux jeunes sorciers américains. Bien qu'il lui arrive parfois d'être nostalgique de sa vie d'avant, elle ne regrette pas son choix, ne s'étant jamais vraiment remise. Outre le fait d'avoir tué quelqu'un d'une atroce manière, c'était davantage la mort de son mentor qui la désolait et la ravageait, se reprochant de ne pas avoir été là lorsqu'il aurait eu besoin d'elle. Mais non, elle ne regrette pas son geste, ni la manière dont elle a mis en œuvre sa vengeance.


Derrière l'écran
Pseudo : _Memories, Lodbrok ou encore Gremlins.

Âge :24 ans.

Code du règlement : Validé par Adridri

Célébrité sur l'avatar :Katie McGrath

Où nous as-tu rencontrés ? Sur la publicité PRD  What a Face

Quelque chose à rajouter ? :calin:
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 280


Welcome ! :hello: et bon courage pour ta fiche~

_________________

If there is no struggle
There is no progress
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité




Bienvenue encore une fois ! :ballon:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Administratrice


Messages : 657
Multi-comptes : Evan


Bienvenue officiellement, j'ai hâte de lire ta fiche ! :mouton:
Bon courage pour la rédaction et n'hésite pas à nous contacter, Adriel et moi, si tu as une question !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité




Merci à vous trois :ballon:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité




Bienvenue et bon courage pour ta fiche !! Une nouvelle collègue :mouton:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Administratrice


Messages : 382
Multi-comptes : Louison


Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche !

N'hésite pas si tu as un souci :huhu:

:ballon:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 623
Multi-comptes : Brooke L. Moore


Cet avatar ♥
Ce choix de profession ♥
:bave:

Bienvenue et bon courage pour ta fiche :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 983
Multi-comptes : Kendra Chevallier


Bienvenue à toi officiellement et bon courage pour ta fiche ! :)

_________________


   
Freedom
Now I'm a warrior, I've got thicker skin, I'm stronger than I've ever been and my armor, is made of steel, you can't get in. I'm a warrior and you can never hurt me again.
And so... The adventure begins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité




Merci à vous tous les chéris ! :love:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maîtres de la Répartition


Messages : 49


Bienvenue chez les...
... Professeurs !
Félicitations !Nous avons le plaisir de t'annoncer que tu es validée ! Bravo, le plus dur est derrière toi ! Le staff t'invite maintenant à venir te recenser et à réclamer ton avatar dans les différents sujets appropriés afin d'être sûr que personne ne te vole ce pour quoi tu as si durement travaillé. Une fois recensée, tu pourras enfin créer ta fiche de liens et ton journal de bord pour tenir les autres joueurs au courant de l'évolution de ton personnage. Selon ton envie, tu peux aussi directement te mettre à RP en trouvant un partenaire. Pour ce faire, tu as la possibilité d'en trouver un qui traîne sur la ChatBox, de poster dans le sujet de recherche ou de poster un topic libre.

Si tu as des questions supplémentaires, n'hésite pas à contacter un membre du staff qui se fera une joie de te guider !

Nous te souhaitons d'agréables moments de jeu sur Ilvermorny et au plaisir de te croiser sur la zone RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Reyna S. Jauncey ☽ Homenum Revelio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elle est où ta soirée ? Chez toi ? Je peux venir ? ❤ ▬ Reyna A. Malbhoro
» Reyna + liens avec une fille de Bellone
» Smile like you mean it... [Taylor&Andy]
» Rosaleen Electre Marchebank
» Hominum Revelio (.bonforum)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ilvermorny ::  :: Répartition :: Fiches validées-