Entrez à Ilvermorny et venez étudier dans la célèbre école de sorcellerie, travailler au COMEUDA ou même boire un verre à Cockaigne, petit village entièrement sorcier situé au pied d'Ilvermorny !
 
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Sam || I Don't Give A Damn About My Reputation || Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar

Invité




Sam Olson
Billet pour le Blue Streak
Nom : OlsonBaguette :Bois de chêne rouge, cœur en plume de queue d'oiseau-tonnerre, 30 centimètres, souple.

Prénom(s) : Sam

Sortilège favori :Levicorpus

Surnom(s) : Sam Sam, Rouquine et encore...

Patronus : Un chat qui a la jolie petite bouille d'un Sacré de Birmanie

Naissance : Dans le joli quartier paumé de Staten Island. Le 6 mai 2000. Il pleuvait ce jour-là.

Épouvantard : Son père biologique. Il n'est réellement reconnaissable, mais il se symbolise d'un physique sérieux et d'un visage presque sans traits.

Sang : No-Maj'

Ambitions : Devenir indépendante et réussir dans la vie sans l'aide de personne. Trouver un métier qui lui permettrait de se faire un nom. Elle veut devenir quelqu'un.

Année : Sixième année

Animal de compagnie : Un chat du joli nom de Jack, c'est un Sacré de Birmanie

Informations importantes
Sam adore passer ses journées à écrire et à donner son avis alors qu'on ne le lui demande pas. Elle se braque assez rapidement quand le sujet de la famille est abordé et nie le fait qu'en réalité, c'est une vraie blonde. Ses cheveux sont teints en roux et jamais ils ne retrouveront leur véritable couleur, elle veut se dissocier de sa mère. Petit détail assez drôle pour certains de ses proches, Sam s'obstine à porter des lunettes quand ses yeux fatiguent, ce qui lui donne un air studieux qui ne lui correspond pas. Après tout, elle favorise les vêtements légèrement masculins quand elle n'est pas en cours.

Parfois, elle se perd dans son monde et se dessine des tatouages au stylo sur le bras. Musique dans les oreilles, elle se laisse bercer au rythme du vieux rock Américain qu'elle a toujours su apprécier. Elle s'est récemment mise à la guitare. Il lui arrive de couper court au monde des gens civilisés pour passer du temps avec les animaux qu'elle croise. Elle n'est pas folle pour autant, voyons. Sam adore voler, elle se sent libre et capable de tout. Elle adore se défouler et pratique autant de sport qu'elle peut.  Mais elle ne s'arrête pas là, oh que non.

Passionnée de magie, elle trifouille dans ses carnets pour tenter de créer des sorts, parfois dangereux, elle manque de toujours se faire crier dessus, mais elle y échappe toujours de peu.Il faut créer pour se faire connaître, voilà sa devise.

Résultats académiques
Matières suivies : Défense contre les forces du mal, Herboristerie, Histoire de la magie, Métamorphose, Potions, Sortilèges
Options: Arithmancie, Etude des No-Maj'

Matières préférées : Défense contre les forces du mal, Sortilèges
Projet professionnel : Intégrer la Justice Magique
Résultats des AIGLES : Astronomie et astrologie: E
Défense contre les forces du mal: A
Herboristerie: C
Histoire de la magie: B
Métamorphose: A
Potions: A
Sortilèges: B
Arithmancie: C
Etude des No-Maj: B

Caractère
Avez-vous déjà vu la discipline d’un militaire ? Il se tient droit, obéit aux ordres et ne cherche pas à se montre irrespectueux envers ses supérieurs. Voilà comment le père adoptif de Sam aurait voulu la voir. Mais son rêve se brisa bien rapidement en voyant le tempérament de sa gamine. Elle aimait chercher la bagarre dans les cours de récréation et revenait toujours à la maison avec un beau coquard, un sourire insolent sur les lèvres. Ça lui valait de se faire crier dessus pendant de longues minutes. Ça lui a bien forgé l’esprit à la rouquine. Elle est finalement devenue insensible à la douleur physique et morale, et ne cherchera jamais à s’excuser de quoi que ce soit. Le profil d’une parfaite peste vous ne trouvez pas ? Mais pourquoi se battait-elle ? Pour sauver le pauvre gamin recroquevillé au sol, victime de la pluie de coups de ses camarades. Un esprit de solidarité, voilà ce qu’elle avait au fond du crâne et elle l’a toujours. Un bonne blagueuse à ses heures perdues mais elle reste plutôt sarcastiques ces derniers temps, n’ayant plus beaucoup de patience avec certaines têtes qui ne lui inspirent que de l'ennui. Ses jeunes années ont fait de lui une vraie battante qui ne plie le genou devant rien. Mais qui est-elle désormais ? Elle reste jeune certes, mais elle s'est épanouie.

Ilvermorny a fait d'elle une bonne élève et lui a offert un nouveau terrain de jeu, elle n’a pas peur de se jeter dans la gueule du loup ou bien de se retrouver au premier rang; Désobéissante certes, mais solidaire et respectueuse envers ses proches et ses professeurs malgré son léger manque de cœur. La solitude maternelle et paternelle l’ont endurci et l'école lui a permis de ne pas perdre les pédales. Pour fuir cette environnement invivable, elle s’est découvert un esprit créatif et sensible à toute forme d'art, notamment l'écriture. Elle peut passer des heures à coucher ses démons sur le papier, ou bien à créer un univers fait d'encre et de pensées audacieuses.

Sam est donc le genre de fille endurcie par une enfance trop dure et par cette carence d'affection qu'elle cherche à tout prix à oublier. Elle garde toujours la tête haute et se refuse de faiblir devant les inconnus. Son cœur est partagé entre la pierre et la douce braise d’un feu de cheminée. Elle sait rire et plaisanter, sourire quand l’occasion lui est offerte et parler, tenir une conversation comme toute personne de son âge. Elle est légèrement différent des personnes qu’elle côtoie certes, mais elle reste tout de même de bonne compagnie.  Niveau cœur, on ne lui a laissé jamais l’occasion d’expérimenter les histoires d’amour, à chaque fois qu'elle tente quelque chose, le mur de cette zone d'amitié -une prison en quelque sorte- lui atterrit dans le nez.


Histoire
Non. David Olson n’avait jamais pris une aussi grosse claque de sa vie. L’annonce d’une infertilité, la fin de toute une vie imaginée et parfaite. Le voilà ébranlé, la rupture de son couple semblait si proche désormais, sa petite bulle de confort n’allait pas tarder à éclater et la chute allait être rude. Sans elle, il n’était rien, il n’avait pas d’autres mots pour l’expliquer. Ah quoi bon continuer à grimper les échelons si elle n’était pas là pour le regarder réussir ? La vie avait soudainement un goût amer au fond de sa gorge. Il était foutu. Ce fut donc, avec une anxiété à son paroxysme, qu’il franchit le grillage qui menait à leur petite maison de banlieue londonienne. Il souhaitait déménager, mais elle tenait bien trop à cette fichue baraque pour l’abandonner. Sa main se posa sur la poignée, qu’il tourna doucement, son corps tremblait. La gorge nouée et le cœur battant, il fit l’effort d’esquisser un pas. A peine eut-il posé le pied au sol qu’il la vit. Elle était là. Beth. Beth Williams, la femme de sa vie. Elle avait l’air grave, décidé, presque effrayant. Il peina à articuler son prénom, il était prêt à tout pour rester, mais les mots se bousculèrent pour mieux se coincer dans sa gorge. Pourquoi semblait-elle si calme ? Il ne pouvait lui donner ce qu’elle voulait « On va adopter. »

Sam voit ainsi sa vie changer à jamais. Olson, un nom qui a subi tellement de moqueries avant de sortir de l’ombre. David, un ancien voyou de la jeunesse New Yorkaise, a sauvé l’honneur de sa famille en obtenant une bourse à la fin de ses années lycée, se sauvant de ce monde qui n’a jamais été le sien. Il est désormais avocat et fait la joie de sa femme Beth. Cette dernière a fui à New York pour échapper à ses parents qui souhaitent la voir doctoresse. Elle aime son enfant. David, quant à lui, reste mitigé sur le sujet. Il aime profondément Beth, mais il ne suffit pas d’aimer une femme pour être un bon père.

Beth déposa Sam au sol sans oublier de lui dire qu’elle devait rester sage. La petite tête blonde hocha vivement la tête et tendit les bras pour une dernière tendre étreinte. Sa mère partie, elle s’empressa de se lever du canapé pour courir, telle une sauvage, dans le salon. Son rire résonna dans la pièce, couvrant la voix animée de son père. David était à son bureau, le téléphone greffé à l’oreille. Le travail, il n’avait jamais le temps. C’était ce qu’il disait toujours à sa fille. Mais il était difficile de raisonner une enfant de cinq petites années. Cette jeune aventurière se risqua à approcher le paternel, ses doigts agrippèrent le tissu de son pantalon pour tirer dessus. Ses yeux joyeux se levèrent pour rencontre le visage concentré de son père. Il fallait absolument attirer son attention, c’était son rôle de prendre soin d’elle après tout, alors elle tira plus fort et joignit sa voix au geste. Les minutes passèrent et les sourcils se froncèrent, la voix se durcit et le poing se serra. Il essaya de la repousser de son pied, mais elle y resta accrochée comme à une bouée. Le tissu se tendit une nouvelle fois et ce fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. La claque résonna, le temps vint à se figer, les regards se rencontrèrent. Le fossé se creusa.

Il n’y a plus de doutes là-dessus, David n’a jamais aimé Sam et ne l’aimera jamais. Tout ce qu’il souhaite, c’est que sa femme reste à ses côtés, cette gosse n’est qu’ennui. Alors pourquoi faire la bêtise d’en avoir un second ? Peut-être pour commencer un tout nouveau départ, qui sait ? Les gens peuvent être parfois plus stupides que l’on ne le pense. Charlie. Le nouvel enfant s’appelle Charlie, et c’est une très jolie petite fille. Intelligente et patiente, elle fait la fierté de David qui la garde sous son aile à chaque temps libre qu’il possède. Première de sa classe, il n’y a rien de plus cliché que cette fille. Sam la déteste. Hautaine avec tout le monde, elle adopte le caractère de son père, sans se poser de questions, il est le parfait exemple de réussite après tout ? Et il l’aime, elle. Sam ? Tout le monde s’en fout, c’est juste l’enfant fantôme, le premier essai d’une vie ensemble. Bonjour la bonne ambiance de famille. Le seul moyen de savoir si elle est encore dans la maison, c’est de tendre l’ordre et de la musique à fond dans sa chambre. La petite blonde joue assez les insolentes pour ennuyer son père, mais surtout parce qu’elle adore ça.

« Ilver....Quoi ? De quoi tu parles maman ? On va pas quitter Brooklyn ? » Sa mère lui fit comprendre de se taire et de faire sa valise, chose que Sam ne voulait absolument pas. Hors de questions qu’elle parte de cette ville, tous ses amis se trouvaient ici, elle n’allait pas tout quitter sur un coup de tête ! « Ilvermony. Tu ne peux pas continuer à vivre comme ça, on a reçu une lettre. C'est une école pour les gens comme toi! Tu verras, tu y seras bien! » Beth n’avait jamais cessé d’être optimiste ce qui pouvait, parfois, énerver sa fille. Les valises furent faîtes, les papiers avaient été remplis depuis quelques mois maintenant, ne restait plus qu’à prendre l’avion. Sam finit par comprendre que sa mère lui offrait un nouveau départ.

Sam a la chance de posséder un don que peu de gens peuvent connaître. Elle le découvre alors qu’elle est en plein cours d’arts plastiques. Les pots ont volé dans la figure du professeur, lui offrant des jolis teints de peau. Paniquée, elle informe rapidement sa mère qui cache bien sûr l’information au père. Jamais Beth n’a entendu parler d’une chose aussi particulière, d’abord effrayée parce ce que peut faire sa fille, elle tient à garder ses distances. Mais cette séparation brise peu à peu le cœur de la petite-fille de neuf ans qui cherche désespérément à rester proche d’elle. Les évènements étranges se multiplient et Beth finit par lui venir en aide, lui jurant que tout va s’arranger. Elle entre donc à Ilvermony et son monde change complètement. Elle découvre un tout nouveau mode de penser et de vivre. Impatiente de contrôler la magie qui coule dans ses veines, elle s’empresse de respecter la discipline de l’établissement. Sam se fait un rapidement un nom entre ses murs.

Sam se passa une main dans les cheveux avant de lever son regard vers sa fenêtre de chambre. La lumière y était toujours éteinte et la maison semblait endormie. Un sourire victorieux étira ses lèvres alors qu’elle balançait la bouteille d’alcool dans la poubelle du voisin. D’un geste rapide, elle retira ses chaussures à talons qui lui meurtrissaient les pieds, se glissant silencieusement dans le jardin. Son cœur battait follement dans sa poitrine et son ivresse lui donnait envie de rire, elle posa une main sur sa bouche et progressa dans la pelouse impeccablement tondue. Une fois arrivée à bon port, elle profita de sa souplesse pour grimper le long de la gouttière, jurant à chaque fois qu’un bruit trop significatif s’échappait de ce tube de plastique. Si elle se faisait attraper, elle pouvait dire adieu à sa liberté et à ses vacances tranquilles dans le monde No-maj’. Et la voilà dans la chambre, presque intacte si on ignorait le collant complètement déchiré. Sam posa ses chaussures, s’étirant de tout son long. Sortir le soir était désormais une habitude qu’elle avait prise pour éviter de traîner avec sa famille trop souvent durant ses pauses scolaires. Elle n’en pouvait plus des commentaires sur sa petite sœur. Et puis, c’était un très bon moyen de voir de nouvelles têtes et de se défouler. Elle avait de la chance d’avoir un cousin compréhensif qui l’appréciait. Ses doigts cherchèrent l’interrupteur sur le mur. Ils sentirent les reliures des nombreux livres qui remplissaient sa bibliothèque. Son passe-temps dépourvu de magie. Mais une voix grave la figea dans son geste. Son père. Son père était ici ! Assis sur son lit, la mine furieuse. « Tu es mineure Sam. Comment oses-tu sortir à cette heure et dans cet accoutrement ? Tu as quatorze ans nom de Dieu !» Elle ne lui répondit que par un haussement de sourcils, ce qui lui valut un bon plaquage contre le mur. « Ta mère était morte d’inquiétude. Tu ne peux pas être normale deux minutes ? » Charlie ricana avant de fusiller du regard, ses doigts s’enroulèrent autour de sa baguette. « Normal ? Ta définition de normale ? Etre coincée et s’enfermer dans un internat ? C’est comme ça que t’aime Charlie ? Tu l’enfermes ? » La gifle fut inévitable.

Sam n’est pas la seule à ne plus pouvoir supporter l’humeur massacrante de David. Il faut croire que l’amour ne dure qu’un temps. Beth le quitte et cherche un moyen d’échapper à cette ambiance pesante. Hélas, sa fille est obligée de rester à chaque congé avec son père le temps qu’elle trouve une situation plus convenable. Pour évacuer toute cette pression, elle se met à écrire dans des carnets, appréciant le travail de l’écriture, se défoulant au sport, gardant contact avec ses amis sorciers. Elle transforme ce qu’elle veut à son avantage, modifie, crée, détruit. Il règne une véritable guerre dans la maison, hurlements, insultes, vaisselle cassée. Sam finit par être à bout, surtout lorsque son père décide –par vengeance- d’écraser le chien. Sparky, le meilleur ami de Sam. Cette dernière le vit très mal et la rupture se fait, impossible de revenir en arrière. Elle fuit la maison et manque à chaque fois d’utiliser sa magie contre lui, passe son temps à traîner dans des soirées pour éviter de rentrer chez elle. Personne ne croit à son histoire, tout le monde pense qu’elle invente pour se donner un genre. Cette guerre continue sur deux longues années et prend fin lorsque Charlie atteint ses seize ans.

« Mon père biologique a essayé de prendre contact avec mes parents. » La voix de Sam tremblait presque alors qu’elle cherchait à rester calme face à son amie. Cette dernière resta, un instant, muette avant de poser une main rassurant sur son épaule. Le sujet n’avait jamais été abordé avec Beth ou bien David. La rouquine n’avait jamais cherché à s’inquiéter à ce sujet, s’ils l’avaient abandonné c’était qu’elle avait été un accident. Pourquoi perdre son temps avec des gens aussi cruels ? Dans un soupir, elle secoua sa jolie frimousse, remettant son sac sur son épaule. « Ca me fait peur. J’ai peur que ça soit un monstre comme David. » Deux hommes aussi dangereux dans son entourage, comment était-elle censée survivre ? Son regard se promena sur la marée d’élèves qui s’empressait de quitter les cours pour rejoindre un bon repas chaud comme ils les aimaient. Sam ne put empêcher un sourire d’étirer ses lèvres. Mademoiselle Olson n’avait pas la chance de se joindre à eux, elle avait entraînement et une tonne de devoirs à terminer si elle voulait rester dans les meilleurs de son cours. Parce qu’il y avait bien une chose dont elle était sûre. Elle deviendrait meilleure que ce monstre qui avait tenté de faire son éducation. Elle lui montrerait son succès et lui rirait au nez une fois son diplôme dans les mains. « Bon allez Sam, je te laisse ! On se voit ce soir ! N’aie pas la baguette facile ! » Un rire résonna dans le couloir « Promis ! » Elle observa la silhouette de son amie mourir au loin, puis son sourire fana sur ses lèvres. « Promis. »


Derrière l'écran
Pseudo : Georgie

Âge :17 balais

Code du règlement : Validé par Haileycopter

Célébrité sur l'avatarSophie Sexy Turner

Où nous as-tu rencontrés ? Sur un Topsites!

Quelque chose à rajouter ?Life is Potato
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité




Hey !

Bienvenue ici !
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 983
Multi-comptes : Kendra Chevallier


Bienvenue à toi officiellement :hello:
Je suis impatiente de lire ton histoire !

_________________


   
Freedom
Now I'm a warrior, I've got thicker skin, I'm stronger than I've ever been and my armor, is made of steel, you can't get in. I'm a warrior and you can never hurt me again.
And so... The adventure begins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité




Bienvenue encore une fois o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Administratrice


Messages : 657
Multi-comptes : Evan


Bienvenue officiellement ! :rainbow: N'hésite pas si tu as la moindre question :coeur:
Juste un petit détail : le code du règlement n'est malheureusement pas le bon, il faut bien lire jusqu'à la fin :derp2: (oui on a été un peu méchantes sur ce coup-là :gnh: )

Au plaisir de te croiser sur la partie RP :god:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité




Mille excuses :dumbynu: :dumbynu: J'pense que c'est bon :ballon:


ET MERCI TOUT LE MONDE :calin:
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 623
Multi-comptes : Brooke L. Moore


Bienvenue à toi :coeur:
Contente de voir ta bouille sur ce forum, l'amie :huhu:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maîtres de la Répartition


Messages : 49


Bienvenue chez les...
... Womatou !
Félicitations !Nous avons le plaisir de t'annoncer que tu es validée ! Bravo, le plus dur est derrière toi ! Le staff t'invite maintenant à venir te recenser et à réclamer ton avatar dans les différents sujets appropriés afin d'être sûr que personne ne te vole ce pour quoi tu as si durement travaillé. Une fois recensée, tu pourras enfin créer ta fiche de liens et ton journal de bord pour tenir les autres joueurs au courant de l'évolution de ton personnage. Selon ton envie, tu peux aussi directement te mettre à RP en trouvant un partenaire. Pour ce faire, tu as la possibilité d'en trouver un qui traîne sur la ChatBox, de poster dans le sujet de recherche ou de poster un topic libre.

Si tu as des questions supplémentaires, n'hésite pas à contacter un membre du staff qui se fera une joie de te guider !

Nous te souhaitons d'agréables moments de jeu sur Ilvermorny et au plaisir de te croiser sur la zone RP !

PS : Adriel te souhaite aussi la bienvenue mais il est un peu farouche :run:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Modératrice


Messages : 133


Bienvenuuuuue ! :rainbow:

& félicitations pour ta répartition. Au plaisir de te croiser sur la CB et en RP ! :ballon:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
 
Sam || I Don't Give A Damn About My Reputation || Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kote Dominiken ak Ayisyen ap kwaze fè sou entènet.
» (libre) i don't give a damn, i don't give a shit ₪ 24 janv, 23h15
» I give up... ft Sigil ♥ [Terminé]
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» Anathéa — Do not give up your dream, you know you can go, you have to ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ilvermorny ::  :: Cérémonie de répartition :: Répartition à Ilvermorny :: Ilvermorny - Fiches acceptées-