Entrez à Ilvermorny et venez étudier dans la célèbre école de sorcellerie, travailler au COMEUDA ou même boire un verre à Cockaigne, petit village entièrement sorcier situé au pied d'Ilvermorny !
 
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Jacob Fountayn ~ Approchez donc...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar

Invité




Jacob Fountayn

L’histoire est la mémoire du monde.

Nom : Fountayn, nom un peu particulier et totalement No-Maj'. Dans le monde sorcier, il est complètement ignoré et oublié mais chez les No-Maj', on le connaît par l’industrie « Fountayn & Co », créait par son père il y a de cela vingt ans.Baguette : Baguette en bois de cornouiller : fournissant des baguettes pleines de malices, poil de démiguise : parfait pour la métamorphose et les sorts défensifs, 30 centimètres et excessivement souple.

Prénom(s) : Jacob, nom particulièrement apprécié en Amérique. Pour la petite histoire, sa mère a bataillé contre son père, qui voulait l'appeler...Clément ! Horrible...

Sortilège favori :Revelio, car il a horreur que quelque chose lui échappe ou lui est caché.

Surnom(s) : Le seul qu'il n'ait jamais eu est "mon chou", venant de sa mère, seulement lorsqu'il n'était qu'un enfant. Son père a toujours été dur envers lui, n'utilisant que Jacob, avec sa voie stricte et sévère.

Patronus : Un petit furet, symbolisant la malice et la ruse. L'agilité du corps et de l'esprit et l'esprit critique et implacable.

Naissance : Le 07 mars 1992, un beau jour de soleil et de joie précaire. A donc 24 ans.

Épouvantard : Lui à 9-10 ans sous forme d'Obscurial, laissant dévaler toute sa colère. Faisant référence à un passage dur de sa vie. Epouvantard d'une dangerosité extrême.

Sang : Né No-Maj'. Ce qui lui a valu les insultes de son père, de certains membres de sa famille, de quelques élèves d'Ilvermorny. Bref, des origines délicates et privilégiées...

Ambitions : Très très jeune professeur d'Histoire de la Magie. Cette matière la toujours passionnait, qu'elle soit No-Maj' ou sorcière. Création du Congrès, différents essais de violation du code du secret, histoire national d'Amérique ou internationale sorcière, tout y passe !

Ancienne maison : Serpent cornu, pour son côté érudit ,sa gentillesse et son altruisme.

Animal de compagnie : Un boursouflet femelle bleu marine, nommé Aqua. Qui a la désagréable habitude de se comporter comme une petite peste et un animal "légèrement" capricieux.

Informations importantes
Jacob n'a jamais su parler de sa famille, surtout de son père, et esquive toujours le sujet quand il se présente. C'est-à-dire très rarement. S'il y a bien une chose dont il a horreur, c'est bien les sorciers intolérants aux No-Maj' et l'inverse. Cela lui sort par les oreilles, sûrement à cause de, encore une fois, son enfance assez difficile. Niveau goût personnel, on ne peut pas dire que c'est une personne très difficile. Tout lui va. Il a cependant l'affreux tic d'observer tout le monde, qu'ils soient d'accord ou à leur insu. Il ne le dira jamais, mais il est devenu animagus en partie pour ça : pour observer et dénoncer les coups bas infligés lâchement et sans aucuns regrets. Lorsqu'il se sent stressé ou particulièrement énervé, il tapote à peu près tout, que ce soit du pied sur le sol aux mains qui jouent toutes seules de la batterie sur le bureau. Il tient toujours sa salle de classe dans un ordre et une propreté exemplaire. Les murs de son bureau sont tapissaient de bouquins traitant de l'histoire américaine et internationale, tous classés par époque et lieu. Lors de sa scolarité à Ilvermorny, lui et le balai se sont faits une guerre sans merci. C'est vrai quoi, à quoi ça sert de voler si on peut transplaner ?

Caractère
Jacob est plutôt quelqu'un d'altruiste, surtout s'il doit transmettre son savoir, et généreux, ne supportant pas la lâcheté et le fait de s'attaquer à des plus petits ou plus faibles que soi. Il est ouvert sur beaucoup de sujet, mais peut se refermer fortement sur d'autres tels que son histoire familiale. Il a horreur des personnes prétentieuses ou trop strictes. Il n'a jamais su les piffrer. Malgré cette aversion totale, c'est un sorcier assez conformiste et qui ne discute jamais trop sur les règles, à condition de ne pas dépasser la limite du raisonnable. On ne pourrait sûrement pas qualifié le brun de personne franche et affirmé, préférant nettement les sous-entendus bien implicites et complexes que les blessantes phrases crues. Pour les points négatifs, c'est une personne très observatrice et calculatrice, doublée d'un espion qui se fiche "un tout petit peu" de l'intimité et de l'espace privé de ses victimes. Il essaie d'être le plus expressif possible, même s'il a hérité du magnifique, coloré et envoûtant visage de son père. Une chance de ouf, vous ne pensez pas...
Jacob est plutôt quelqu'un de très élégant, s'habillant toujours de costard-cravate. Il vient tout juste d'emménager en tant que professeur dans son ancien école, Ilvermorny, pour transmettre toute sa passion en ce qui concerne l'histoire magique. Il en connaît un gros rayon, allant d'Amérique, passant par l'Asie sans oublier l'Europe.

Histoire
Tout à commencer un beau jour de soleil, dans la banlieue de Helena. Le petit Fountayn a vu le jour dans une simple maison trois façades, entouré par des parents aimants provenant d’une simple et banale famille No-Maj’. Le premier changement marquant et bouleversant pour le petit garçon âgé d’à peine quatre ans fut le déménagement précipité de toute la famille pour Billings. En effet, son père avait là-bas son entreprise, fraîchement créée et qui commençait déjà à prendre beaucoup d’ampleur et de renommée. Antoine Fountayn, son père, avait fait fortune dans la fabrication de papier-toilette et en un an, la petite maison trois façades à Helena s’était métamorphosée en une grosse villa, jardinier à plein temps, jardin d’un hectare en plein centre de Billings, dans un quartier bourré de gros chefs d’entreprise et de riches. Gabriella Cunnigham, sa mère anglaise, était femme au foyer, et c’est elle qui a vu grandir son fils pendant que son mari était parti en réunion interminable. Et c’est également elle qui a vu l’accident. Août 1999. Le terrible accident ou la descente en enfer du petit garçon. La sœur de son père, Mirabella Fountayn, était très (mais genre à fond) croyante et avait adopté les délires avec les enfants possédés (qu’est-ce que je vous disais, complètement à côté de la plaque). Et c’est ainsi que lorsque Jacob n’avait que sept petites années, il avait mis feu à un rideau sans aucunes raisons, juste en l’effleurant. Sa mère avait déboulé dans la pièce et avait regardé tétanisée la pièce de tissus s’enflammait avant de reporter son regard sur son jeune fils. Jacob avait hoché nerveusement la tête et le feu s’était soudainement éteint, lançant sur place un rideau complètement noir et en cendres. Gabriella avait été complètement traumatisée sur le coup, et c’est sans réfléchir qu’elle fit la pire erreur de sa vie : elle partit avec Jacob encore sous le choc chez sa tante. Le jeune petit avait toujours été horrifié par cette femme dont la mocheté rivalisait de près avec sa folie. Elle n’avait encore jamais eu de mari (et n’en a jamais aux dernières nouvelles), et possédait un horrible furoncle au niveau du nez. Sa maison était sèche et dénuée de couleurs, un peu comme elle. Le constat était tombé : Jacob était, selon elle, possédé par le malin. Sans suit une séance d’exorcisme indescriptible : la douleur était parfois insupportable. Dans la vision d’un enfant de sept ans, c’était tout bonnement traumatisant.
Pendant le trajet du retour, aucun des deux ne parla. Les yeux du jeune Fountayn étaient braqués sur le sol, et un torrent de larmes sortaient de ses deux prunelles.
« Tu n’as rien fait. » marmonna alors le petit. « Tu n’as absolument rien fait. »
Sa mère avait la gorge serrée et elle ne répondit pas. Pas un mot. Sans était trop pour le jeune, qui ne put se retenir.
« Tu étais censé me protéger ! Tu n’es rien ! C’est toi le monstre ! » hurla-t-il, hors de lui.
Et là, sans prévenir, Gabriella lui colla une baffe mémorable. La tête du garçon faillit se décoller son corps. Les yeux de Jacob étaient écarquillés. Sa mère avait été la seule à le comprendre, à l’aimer, et cette sorcière lui avait retourné le cerveau. Un mal de ventre lui entailla alors l’intestin, et il se plia en deux. La rage monopolisa son cerveau et son cœur.
« Arrête donc tes comédies ! On est bientôt à la maison. » lui ordonna sa mère. « Enfant du Diable… » souffla-t-elle entre ses dents.
La tête de Jacob se releva alors et un hurlement digne des plus beaux films d’horreur sortit de sa gorge. La voiture s’immobilisa d’un seul coup, envoyant la tête de Gabriella contre son volant. Et les fenêtres explosèrent.  

Avril 2002. Il était 8 heures du matin, et Alexandrine venait de transplaner dans l’avenue principale de Billings. Elle venait de rentrer d’Afrique, où elle avait suivi des échanges entre sorciers américains et africains, en poste pour le COMEUDA dans l’optique des rencontres internationales entre sorciers. Cela s’était bien passé, mais passé un an sous ce soleil de plomb l’avait littéralement mise K.O. Il était donc temps pour la jeune femme d’une vingtaine d’année de rentrer au bercail, et de se reposer un peu avant de faire son rapport au Congrès.
Elle venait d’atterrir dans le quartier riche de sa ville. Ce n’était pas très loin de son chez-soi, mais ce n’était pas non plus la porte à côté. De toute façon, Alexandrine était bien trop fatiguée pour rentrer chez soi. Les sens de la jeune adulte avait toujours été très affutée et précis. Alors qu’elle marchait d’un pas pressé, habillée de ses talons à aiguilles, la sorcière se stoppa nette. Il lui suffit juste de passer sa main dans l’air pour se rendre compte d’une chose : il y avait ici une quantité de magie contenue dans l’air bien trop importante pour que ce soit une simple coïncidence. A ce moment-là, et craignait le pire. Qu’est-ce qui pouvait bien se tramer ici, dans sa ville natale ? La sûreté de l’Etat (et surtout sa curiosité) la poussa à aller mettre son nez dans cette affaire roussie.
Une villa assez bien entretenue se dressait devant elle. C’était donc de cette maison qu’était dégagée les torrents de magie. Une de ses mains gantées frappa à la porte. Elle n’eut pas à attendre beaucoup. Une femme blonde vint lui ouvrir. Son visage semblait rongé par la tristesse, mais elle fit tout pour le camoufler.
« Gabriella Fountayn, que puis-je faire pour vous ? » dit-elle d’une petite voie timide et tremblante.
« Rien. J’aimerai juste… » commença Alexandrine.
« Qui est-ce ? » demanda alors une voie masculine provenant du salon.
« Une étrangère. » lui répondit sa femme.
Elle, une étrangère ! Mais pour qui se prenaient-ils, ces No-Maj’, pour la traiter d’étrangère ! Cependant, Alexandrine fit tout pour garder son calme, en souriant à la femme comme un benêt. L’homme arriva alors.
« Que nous voulez-vous ? » lui lança-t-il d’une voie nettement moins calme et douce que sa femme.
« Je veux juste examiner votre…cave. » lui dit la sorcière.
Le mot cave était sorti tout seul, comme ça.
« Notre cave ?! » s’exclama le mari.
« Votre cave. » affirma la jeune adulte, sûre d’elle en essayant d’entrer.
Mais le bras de l’homme lui barra le chemin. Alexandrine eut un petit rire nerveux et, rapide comme l’air, elle braqua sa baguette qu’elle venait juste de sortir sur lui.
« Dégagez. Maintenant. »
L’homme fit un geste de menace et, sans se retenir, un éclair rouge fusa du bout de sa baguette et percuta Antoine, qui vola sur plusieurs mettre avant de s’écraser de tout son poids sur le buffet en bois verni. Ce boucan attira une troisième personne. Une vieille fille, qu’Alexandrine trouvait repoussante à souhait.
« Vous êtes comme lui… » souffla-t-elle de sa voie rauque.
« Lui ? » s’interloqua la sorcière.
Elle n’eut pas le temps de répondre que Mirabella sortit de sa veste un fusil. Les yeux de la jeune adulte s’écarquillèrent mais, à sa grande surprise, une bouteille venue de derrière elle s’éclata sur sa boite crânienne. La personne qui venait de l’assommer était Gabriella. Elle était en pleurs et regardait Alexandrine d’un regard de biche.
« Il est dans la cave. » lui murmura faiblement la femme. « Prenez-le…loin de nous… »

Août 2002. Jacob était assis dans le fond de sa cellule. Cela faisait un an que cet enfer durait. Pendant les deux ans qui ont suivi l’incident de la voiture, il a passé la plupart de son temps enfermé dans sa chambre mais un jour, voulant sortir de cet endroit, il mit feu à la porte. Depuis, c’est prisonnier dans la cave froide et humide qu’il était détenu. Cela faisait deux ans qu’il n’était plus scolarisé. Et là, la porte menant à cette maudite pièce s’ouvrit. Son corps se cabra, ce qui fit raviver les douloureuses cicatrices laissées par le cuire. Mais à sa grande surprise, ce ne fut pas le corps trapu de sa tante ou de son père qui apparut à l’entrée, mais celui d’une femme svelte. Elle tenait dans sa main un long objet produisant de la lumière. Lorsqu’elle passa la lumière blanchâtre sur les murs, son visage se métamorphosa d’horreur. Les façades étaient clouées de croix. Elle se précipita soudainement vers le petit mais s’arrêta de justesse. Les chaînes lui ensanglantaient les poignets, certes, mais une douleur atroce lui déchira l’intérieur de lui. Comme un feu qui vous consume petit à petit. A chaque fois qu’il usait de ses pouvoirs, sa tante le battait, avec son père. Il s’abandonnait à cet univers en influencent ses rêves et étant passé maître dans le contrôle des songes lucides. Et puis, sans qu’il ne s’y attende, Alexandrine prononça quelque chose d’inaudible pour lui et il tomba, inconscient, sur le sol froid.
Lorsqu’il se réveilla, il était dans une pièce inconnue et dans un endroit inconnu. Jacob était là et avait passé quelques mois entouré de guérisseurs. Ces hommes avaient pris la décision de le soigner. Pourquoi ? Il n’en sut rien à ce moment-là. Ce n’est que quelques années plus tard qu’il apprit qu’il avait passé à deux doigts du massacre. Et c’est aussi à ce moment-là que sont épouvantard (qui était une acromentule) se métamorphosa en celui qu’il est aujourd’hui.
Scolarité à Ilvermorny. Sa scolarité se passa très bien, faisant le bonheur d’Alexandrine, qui était devenue sa tutrice. Sa passion pour l’Histoire de la Magie et la métamorphose était notable. Et c’est fin septième qu’il devint enfin un animagus.
Dès vingt-ans, après avoir passé deux ans comme historien de la magie à la solde du COMEUDA, il partit avec une bourse bien douillette pendant trois ans en Asie, pour étudier leur histoire, bien sûr. C’est là qu’un stupide No-Maj’ brisa sa baguette d’acacia et c’est aussi là-bas qu’il acheta sa nouvelle baguette.
Il revint émerveillé de ce magnifique continent et pris la décision, après le départ de l’ancien professeur, de prendre sa place et de commençait sa carrière et surtout, de transmettre tout son savoir…


Je recherche
Des Amis : Pourquoi pas ? Qu'ils soient du corps enseignants, adultes ou élèves (assez âgés quand même).
Des Ex/Petite Amie : Passant par de simples flirts aux histoires assez longues (préférence pour les femmes adultes, mais une "histoire" avec une étudiante, pourrais être assez...amusante et intéressante à suivre).
Des Ennemis/Têtes qu'il ne peut voir : De simples tensions entre collègues de travail à une haine incurable envers la loi Rappaport, les tireurs d'élite de baguette magique et la mise à morte scandaleuse de certains sorciers innocents, ma porte est ouverte !
Etudiant(s)/Chouchou(s) : Etudiant(s) passionné(s) comme Jacob pour l'Histoire de la Magie.
Etudiant(s) désespérant(s) : Etudiant(s) qui se foute(nt) de l'histoire et de l'école, et dont Jacob aurait horreur.


Hailey Evans-Miller

...


Quinn Windsor

...




Heather Tweelde

...


Adriel O'brien

...



Zireg Wellington

...


Austen Walsh

Apprenti Animagus ❃ ...




Aya Howahkan

...


Nom Prénom

...


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Administratrice


Messages : 657
Multi-comptes : Evan


:hello:

Hailey veut travailler au COMEUDA à un poste assez haut et ce, depuis longtemps, elle est donc intéressée par l'Histoire de la Magie et notamment lorsque ça parle des institutions magiques ! Je pense que ça ne serait pas assez pour qu'elle soit une chouchoute (ce n'est finalement pas l'Histoire qui la passionne mais la politique), mais à mon avis, elle pourrait faire partie des bons élèves à qui Jacob prêterait de temps en temps un livre sur le sujet ou prendrait quelques minutes à la fin d'un cours pour lui toucher deux mots à propos d'une affaire institutionnelle.
Qu'en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 623
Multi-comptes : Brooke L. Moore


Moi :a:

Heather est passionnée par l'Histoire de la Magie. C'est l'une de ses matières préférées ! Née non-mages, elle est tout bonnement admirative et curieuse de connaître tout sur la sorcellerie au fil des siècles. Je pense donc qu'elle pourrait facilement être ce genre d'élèves que Jacob chouchoute :3
Jacod était, comme elle, à Serpent Cornu et est, lui aussi, né non-mage. Du coup, il pourrait, peut-être "s'identifier" à son élève ? Même amour pour la matière, mêmes origines... cela peut fortement jouer sur la positivité du lien etc :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice


Messages : 382
Multi-comptes : Louison


J'veux bien mais je vois pas quoi :gwah: Tout ce que j'ai, c'est qu'Adi est tireur d'élite de baguette magique :huhu: Ils ont 10 ans d'écart donc ils n'ont pas pu se côtoyer à l'école :')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité




J'imagine bien Zireg le harceler de questions sur la magie en Afrique, sur les albinos sur plein de choses. Genre le gamin s'en tapera de l'histoire de la magie américaine, lui il veut connaître l'africaine xD

Je sais pas comment le prendra Jacob ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité




Hello à tous !

Désolé de ne pas avoir répondu plus tôt, je l'ai vu hier soir, mais j'étais débordé. Du coup je ne vous réponds que maintenant, sorry :erm: .

Adriel -- Normalement, je devrais poster à ta suite dans le RP d'Allison au White Wyvern, donc on pourra voir par la suite pour le lien.

Zireg, Heather et Hailey -- Les cours (ce dont je t'ai parler en MP Hailey) devraient sortir bientôt. Donc joué vos personnages et on pourra alors développer la dessus Rolling Eyes .

Je vous ajoute tous à ma fiche de lien dès que j'ai le temps :pole: .
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Administratrice


Messages : 382
Multi-comptes : Louison


Ok, ça me va :run:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité




Vivement les cours *.* Je développerai ça avec plaisir :banana:
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 983
Multi-comptes : Kendra Chevallier


Bien le bonsoir !

Je te propose un lien avec Quinn qui apprécie beaucoup le cours d'HdlM, qui trouve ça intéressant et tout, mais qui est nulle, parce qu'elle mélange histoire Non-Maj' et sorcière, du coup elle demanderait probablement à Jacob des cours de soutien sur son temps libre.
Si tu as une autre idée, dis moi !

_________________


   
Freedom
Now I'm a warrior, I've got thicker skin, I'm stronger than I've ever been and my armor, is made of steel, you can't get in. I'm a warrior and you can never hurt me again.
And so... The adventure begins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité




Ouaip, j'en ai une. Je t'envoie un petit MP pour développer ça Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 983
Multi-comptes : Kendra Chevallier


D'accord, je vais voir ça !

_________________


   
Freedom
Now I'm a warrior, I've got thicker skin, I'm stronger than I've ever been and my armor, is made of steel, you can't get in. I'm a warrior and you can never hurt me again.
And so... The adventure begins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 255
Multi-comptes : Quinn A. Windsor


Holà !

Je viens quémander un petit lien en mode touriste :')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
 
Jacob Fountayn ~ Approchez donc...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouverture du procès de Jacob Zuma en Afrique du Sud
» INQUIETUDE DE B. OBAMA A JACOB ZUMA POUR LE RETOUR D'ARISTIDE AVANT LE 20 MARS
» Newark post (la coupe a jacob josefson)
» Jacob le karateka
» [UploadHero] Les Aventures de Rabbi Jacob [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ilvermorny ::  :: Gestion du perso :: Relations-